Clermont Foot 2 - FC Metz 1 : désillusion pour les Grenats

Les messins jouaient une carte importante sur la pelouse de Clermont. Après avoir ouvert le score, ils ont cédé par deux fois sous la patte de Hunou. Ils accusent désormais 5 points de retard sur le 3ème, le Red Star.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le match


Les messins ont un gros coup à jouer lorsqu'il pénètrent sur la pelouse du stade Gabriel Montpied de Clermont.
Mettre Clermont, concurrent direct, à 3 longueurs, mais surtout se rapprocher du podium, à 2 points du Red Star, 3ème.

Comme on pouvait s'y attendre, Clermont pousse d'entrée;
Plusieurs tentatives ratées, comme cette frappe de Laborde détournée en corner par Guido Milan (6').

Mais les messins laissent venir, et placent leurs banderilles.
A la 12ème minute, une frappe lointaine de Daniel Candeias fait mouche !

On peut dire alors que les Grenats tiennent un avantage précieux.
Ne reste qu'à le gérer.

Malheureusement fidèles à leurs habitudes, les lorrains encaissent un but trois minutes après leur ouverture du score.
Centre de Farid Boulaya, Adrien Hunou ne laisse pas passer l'aubaine et égalise d'une tête décroisée (15').


Metz ne se décourage pas. Candeias est à deux doigts de s'offrir un doublé, mais son tir canon s'envole au dessus de la transversale (26').

Clermont pousse et manque de marquer un second but dans la foulée, mais Boulaya, alors que Didillon est battu, trouve le poteau (29').

Au retour des vestiaires, le FC Metz montre un visage plus volontaire, mais gâche plusieurs occasions.

Témoin ce tir manqué de Christian Békamenga, bien placé, qui ne voit pas Yéni Ngbakoto à gauche pourtant bien placé (52').
Cinq minutes plus tard, bon service de Bakamenga pour Ngbakoto, qui met au dessus (57').


Alors qu'on s'achemine vers le partage des points, Adrien Hunou, étrangement abandonné ne se fait pas prier pour s'offrir un doublé.
Nous sommes à la 83ème minute, les Grenats ne reviendront plus.

Mauvaise opération pour les lorrains qui espèrent que la venue de l'AC Ajaccio, vendredi prochain à Saint-Symphorien, leur permettra enfin de sortir de cette période d'insuccés et de pouvoir continuer à rêver de Ligue 1.

Compte rendu du match sur fcmetz.com : cliquez ICI

Reportage dans vos prochaines éditions régionales.