Le crémant fait place au champagne, à la mairie de Bordeaux

Nos confrères du Parisien Aujourd'hui en France publient un article concernant la décision du maire de Bordeaux, Alain Juppé, de favoriser la consommation de boissons locales à la mairie. Exit le champagne, bonjour les crémants de la Gironde.

© Mehdi Fedouach / AFP
Dans un premier temps amusés, les producteurs de champagne sont désormais agacés par ce choix. Dans le magazine "Terre de vins", Pierre-Emmanuel Taittinger indique que «S’il veut être président de la République, il doit jouer collectif national, et non collectif local».

Le quotidien Ouest-France rapporte qu'autant côté Bordelais, les producteurs sont ravis, autant les producteurs de champagne ont expliqué à Alain Juppé qu'ils regrettaient sa décision. Le maire de Bordeaux leur a répondu qu'il souhaitait privilégier le local.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
champagne viticulture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter