• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

DECRYPTAGE - Mère Alphonse Marie béatifiée à Strasbourg : une première en Alsace

Mère Alphonse Marie, bientôt béatifiée
Mère Alphonse Marie, bientôt béatifiée

C’est un événement. Mère Alphonse-Marie Eppinger, une religieuse originaire de Niederbronn-les-Bains dans le Bas-Rhin, sera béatifiée ce dimanche 9 septembre à Strasbourg.
 

Par Marie Coulon

Des milliers de fidèles, 1700 invités au total, venus du monde entier sont attendus ce dimanche 9 septembre à Strasbourg pour assister à la béatification de mère Alphonse Marie. La religieuse alsacienne sera la première béatifiée au sein du diocèse d'Alsace.
 

Mais qui était Mère Alphonse Marie ?



Née en 1814 à Niederbronn-les-Bains, Elisabeth Eppinger ou Mère Alphonse-Marie, est surnommée « l’extatique de Niederbronn ». Elle se tourna très tôt vers la religion et fonda en 1849 la congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur, vouées particulièrement à soigner les malades et les pauvres. Elles s’illustrèrent notamment par leur dévouement lors de la grande épidémie de choléra de 1854, permettant à la Congrégation d’être reconnue d’utilité publique par décret impérial et de recevoir l'approbation ecclésiale par le pape Pie IX en 1866. Mère Alphonse Marie meurt le 31 juillet 1867 à l’âge de 53 ans en laissant derrière elle un héritage toujours vivant. Sa congrégation compte aujourd'hui près de 2000 membres dans une dizaine de pays (Argentine, Inde, Slovaquie, Cameroun ou encore Angola).
 

Pourquoi une béatification ?



On attribue à Elisabeth Eppinger un miracle survenu en 1960 à Mulhouse. Une femme gravement malade et condamnée aurait finalement survécu après avoir prié Mère Alphonse Marie. Il a fallu presque 70 ans d’enquête fouillée pour que cette guérison miraculeuse soit reconnue comme authentique par le pape François, en janvier dernier. Auparavant, le 19 décembre 2011, le pape Benoit XVI avait promulgué le décret reconnaissant l’héroïcité des vertus, un pas important vers le processus de béatification.


Pourquoi est-ce une première ?



Cette béatification est la première qui se déroule en terre alsacienne. D’ordinaire, les cérémonies sont menées au Vatican, mais des délocalisations dans les diocèses d'origine des béatifiés sont désormais autorisées. Après Mère Alphonse Marie, un autre alsacien, Christian de Chergé, sera bientôt honoré. Originaire de Colmar, il est l'un des sept moines de Thibirine, pris en otage et assassinés en Algérie en 1996.

 

 

Un important dispositif



La célébration débutera à 14h30 ce dimanche en la cathédrale de Strasbourg, présidée par le cardinal Giovanni Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints au Saint- Siège, représentant officiel du pape François. L’accès y sera contrôlé et limité. Face à l’afflux de plusieurs milliers de personnes, une fan zone avec écran géant sera installée Place du Château pour suivre l’événement.  A noter que la chaîne KTO retransmettra également la cérémonie en direct.


 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus