Départementales 2021 dans les Ardennes : les résultats définitifs du premier tour

Retrouvez les résultats définitifs du premier tour des élections départementales 2021 dans les Ardennes.

Avec un taux de participation très bas, 31,9% dans le département, on savait d'avance que très peu de binômes seraient élus dès le premier tour puisque, pour cela, il faut recueillir plus de 50% des suffrages exprimés et au moins un quart des inscrits. Et en effet, seul un binôme est élu dès le premier tour dans les Ardennes.
 

  • Election dès le premier tour du président sortant Noël Bourgeois. Dans le canton d'Attigny, Noël Bourgeois et Dominique Arnould (LR) obtiennent 63,6% des voix. Noël Bourgeois a réagit en direct sur France 3 Champagne Ardenne : "C’est une vraie satisfaction de l’emporter malgré une abstention importante. Depuis 3 ans et demi nous avons fait un travail important. Nos concitoyens ont pu voir ce que l'on est capable de faire. Je pense qu’aujourd’hui c’est quelque part une récompense du travail accompli." 
     
  • La plus forte absention du département est dans le canton de Charleville Mézières 4 avec 77,7 % d'abstention. La plus forte participation dans le canton d'Attigny avec 44 % de votants.

     
  • Le meilleur score obtenu dans le canton de Revin par le binôme Dominique Ruelle / Mathieu Sonnet (DVG) avec 71,2 % des voix. Le pire score pour Bertrand Bonhomme et Sonia Eloy (UD) dans le canton de Sedan 1 avec 4,8 %. 

     
  • La droite au second tour dans 14 cantons. C'est la couleur politique la plus représentée pour les seconds tour. 

     
  • Pas de triangulaire ou de quadrangulaire dans les Ardennes. Il n'y a que des duels pour les seconds tours pour l'ensemble des cantons ardennais, mis à part le canton d'Attigny où un binôme a été élu dès le premier tour. Des duels qui opposeront, pour la moitié d'entre-eux, la droite au Rassemblement National.

     
  • Le Rassemblement national recule dans les Ardennes. Ses candidats sont au second tour dans 8 cantons. C'est moins qu'aux dernières élections départementales de 2015 où le Front National était présent dans 17 cantons. Le RN n'est pas au second tour dans le canton de Villiers-Semeuse où il était arrivé en tête du premier tour en 2015. 

     
  • La gauche en tête dans 4 cantons. Ceux de Revin, Bogny-sur-Meuse, Villiers-Semeuse et Charleville-Mézières 4. Cela pourrait contre balancer la domination de la droite qui avait lieu jusque là (28 siège sur 38). Au total, la gauche est au second tour de 6 cantons. 
     

 >> Retrouvez les résultats dans votre canton sur cette carte interactive 

 


>> Suivez les résultats des élections régionales dans le Grand Est en direct 

 

  • Les Ardennais se sont peu déplacés pour voter ce dimanche. A 17h, seuls 23,63 % ont glissé leur bulletin dans l'urne. Un chiffre en forte baisse par rapport aux dernières élections départementales de 2015 (40,14 % à 17 heures). Le taux de participation ardennais est également plus faible qu'au niveau national, puisque 26,72 % des électeurs français ont voté à 17 heures. A midi, 10,58 % des inscrits des Ardennes avaient voté. Contre 19,44 % en 2015. Tous les bureaux des Ardennes ferment leurs portes à 18 heures. 

     
  • 60 binômes sont en lice dans les 19 cantons. Le département est actuellement présidé par Noël Bourgeois (LR), avec 32 conseillers de la droite et du centre, l'opposition pèse faiblement (6 sièges pour la gauche). Le Rassemblement National pourrait faire son entrée au conseil départemental pour la première fois. Le parti de Marine Le Pen est représenté dans tous les cantons et est en bonne position dans les sondages.

     
  • Lors des dernières élections départementales en 2015, le RN était en duel au second tour dans 15 cantons. Mais n'a obtenu aucun siège à l'hôtel du département. 

     
  • Les collèges, le développement du tourisme, l'entretien des routes au coeur des débats. Les compétences du département portent principalement sur la gestion des collèges, des routes départementales, du développement économique et touristique, des questions sociales (RSA, enfance, personnes handicapées, personnes âgées) de l'aménagement du territoire et de la formation professionnel. Lors de notre débat du 7 juin, quatre candidats ardennais ont débattu sur le plateau de France 3 Champagne-Ardenne autour de la question des collèges, du tourisme et des routes. 

     
  • 184.365 électeurs inscrits attendus aux urnes. Pour le scrutin départemental, le nombre d'électeurs inscrits est très important, puisque pour être qualifié au second tour, les candidats doivent recueillir 12,5% des suffrages inscrits (et non de la population totale). A défaut, seront qualifiés pour le second tour les deux partis qui arriveront en tête ce dimanche soir.