Fessenheim : EDF valide l'accord d'indemnisation

La centrale de Fessenheim / © Maxppp
La centrale de Fessenheim / © Maxppp

Le groupe EDF vient de valider l'accord d'indemnisation de 446 millions d'euros pour l'arrêt de la centrale de Fessenheim.

Par YL

C’est un pas important qui vient d’être franchi ce mardi matin vers la fermeture de la centrale de Fessenheim. Le conseil d’administration d’EDF, qui se réunissait à Paris, a validé par vote le mécanisme d’indemnisation pour l’arrêt de la centrale du Haut-Rhin.

L’accord voté prévoit que l’Etat devra indemniser le groupe pour une fermeture anticipée de la centrale. Le montant de l’indemnisation devrait atteindre 446 millions d’euros, dont un premier versement d'environ 100 millions d'euros lors de l’arrêt.

Une fermeture pas encore actée


Selon des syndicalistes sur place, le conseil d'administration d'EDF doit maintenant demander l'abrogation de l'autorisation d'exploiter la centrale, pour enclencher la procédure d'arrêt.

Tant qu'EDF n'aura pas fait cette demande, le gouvernement ne pourra pas prendre de décret. Mais cette demande est soumise à un vote du conseil d'administration, qui pourrait être repoussé à une date ultérieure.

Dès 4h30 ce mardi matin, de nombreux salariés et syndicalistes se sont réunis devant la centrale, malgré une température de -6 degrés.

Une assemblée générale est prévue sur le site demain matin.


Alors qu'EDF fait un pas vers la fermeture de Fessenheim en acceptant les indemnités proposées par l'Etat, mais temporise en repoussant le dépôt de demande d'abrogation de l'autorisation d'exploiter la centrale,
retour sur les promesses et atermoiements de François Hollande sur la fermeture de la plus vieille centrale nucléaire de France :
Les promesses de Hollande sur la fermeture de Fessenheim

 

Sur le même sujet

Les + Lus