• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Gilets jaunes. Détermination intacte à Reims, Sedan, Charleville, Troyes et Langres pour l'acte 8

Des gilets jaunes réunis à Langres, en Haute-Marne, à l'occasion de l'acte 8 de la mobilisation. / © France 3 Champagne-Ardenne / L. Landry
Des gilets jaunes réunis à Langres, en Haute-Marne, à l'occasion de l'acte 8 de la mobilisation. / © France 3 Champagne-Ardenne / L. Landry

A Reims, une centaine de gilets jaunes a bloqué la voie Tatittinger qui traverse la ville. A Sedan, un train a été retardé. A Charleville-Mézières, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. A Troyes et Langres, plusieurs centaines de gilets jaunes ont aussi mené des actions.

Par Céline Lang

A Reims, les gilets jaunes se sont réunis devant le stade Delaune en tout début de matinée avant de prendre la direction de la voie Taittinger, ce morceau d'autoroute qui traverse la ville. A partir de 10 heures, la circulation a donc été fortement perturbée au niveau de la sortie Cathédrale dans les deux sens. Les gilets jaunes ont stoppé des automobilistes pour expliquer leurs revendications. A 11 heures, alors qu'ils avaient évacué la voie, les gilets jaunes ont décidé d'y revenir et de bloquer à nouveau la circulation.
 
Sur la voie Taittinger à Reims, un gilet jaune explique les revendications du mouvement à un automobiliste. / © France 3 Champagne-Ardenne / G. Schott
Sur la voie Taittinger à Reims, un gilet jaune explique les revendications du mouvement à un automobiliste. / © France 3 Champagne-Ardenne / G. Schott

 


Opération péage gratuit sur l'A26


Dans l'après-midi, plus de 200 gilets jaunes marnais ont organisé une opération péage gratuit à la barrière de Courcy sur l'A26 en direction de Reims. Les voitures ont pu franchir les barrières sans payer. Les camions, eux, ont été contraints par les manifestants de s'arrêter et de se garer.


Un TGV pour Paris retardé en gare de Sedan


Dans les Ardennes, les gilets jaunes se sont également mobilisés ce matin. A Sedan, un groupe de manifestants s'est réuni sur la voie du TGV de 7h53 en direction de Paris, empêchant le départ du train pendant quelques minutes, comme l'explique en quelques tweets un journaliste de l'Union - l'Ardennais sur place. Le train est finalement parti avec 27 minutes de retard. Les gilets jaunes ont ensuite tenté de bloquer le départ d'un autre train en direction de Paris, mais les forces de l'ordre leur ont empêché l'accès aux quais. La vingtaine de gilets jaunes sedannais a ensuite mené une opération escargot dans les rues de la ville. 


Gaz lacrymogènes à Charleville-Mézières


A Charleville-Mézières, rendez-vous était donné aux abords du parc des expositions à 10 heures. Environ 130 gilets jaunes ont mis en place des barrages filtrants, retenant les voitures quelques minutes avant de les laisser repartir. Ils ont ensuite pris le chemin de la voie rapide qui mène au centre-ville pour rejoindre les abords de la préfecture où une cabane est installée en permanence depuis le début du mouvement.
 
A Charleville-Mézières, les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser des gilets jaunes qui tentaient d'approcher le commissariat de police. / © France 3 Champagne-Ardenne / D. Samulczyk
A Charleville-Mézières, les forces de l'ordre ont utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser des gilets jaunes qui tentaient d'approcher le commissariat de police. / © France 3 Champagne-Ardenne / D. Samulczyk


A 14 heures, une autre manifestation a pris forme devant la préfecture. Plusieurs centaines de gilets jaunes ont pris la direction du centre-ville jusqu'à atteindre la place Ducale. Un jeu de cache-cache avec les forces de l'ordre s'est ensuite mis en place, jusqu'à ce que les gilets jaunes ardennais tentent de se retrouver devant le commissariat de police. Là, les forces de l'ordre se sont opposés à leur passage. Des tensions sont apparues. Les manifestants se sont dispersés après que les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. 
 

Trains bloqués dans l'Aube


A Troyes, environ 500 personnes ont manifesté dans les rues de la ville. Certains gilets jaunes se sont aussi positionnés sur les voies de la gare, retardant le départ de plusieurs trains : le Paris - Belfort de 13h42 et le Culmont-Chalindrey - Paris de 14h31. 
 

A Langres, plusieurs centaines de gilets jaunes se sont également réunis, comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, tweetée par notre confrère Frédéric Buridant. Les gilets jaunes ont réalisé une petite mise en scène autour de leur combat avant de défiler dans les rues de la ville portant, sur un trône, un manifestant costumé en roi et ayant revêtu un masque d'Emmanuel Macron. 
 
A Langres, un manifestant costumé et portant un masque d'Emmanuel Macron est porté lors d'un défilé sur un faux trône par d'autres gilets jaunes haut-marnais. / © France 3 Champagne-Ardenne / L. Landry
A Langres, un manifestant costumé et portant un masque d'Emmanuel Macron est porté lors d'un défilé sur un faux trône par d'autres gilets jaunes haut-marnais. / © France 3 Champagne-Ardenne / L. Landry

Sur le même sujet

Bande-annonce : Ensemble, c'est mieux !

Les + Lus