Affaire Dinah : après le suicide de leur fille, les parents portent plainte pour harcèlement

Les parents de Dinah, l'adolescente de 14 ans qui a mis fin à ses jours le 5 octobre à Kingersheim, ont porté plainte contre X pour harcèlement et homicide involontaire ce jeudi 25 novembre.

La famille de Dinah, l'adolescente qui s'est suicidée après avoir été victime de harcèlement scolaire selon ses proches, a porté plainte jeudi 25 novembre pour "harcèlement", "homicide involontaire" ou encore "incitation au suicide".

Cette plainte, signée par les parents et un frère de Dinah, a été adressée dans la journée au parquet de Mulhouse. "C'est une plainte contre X, mais en deux parties, qui dénonce à la fois les faits commis par les élèves, et les faits commis par la direction du collège", a précisé Me Laure Boutron-Marmion, avocate de la famille.

La lycéenne âgée de 14 ans a mis fin à ses jours dans la nuit du 4 au 5 octobre au domicile familial à Kingersheim (Haut-Rhin). Selon sa mère, ce passage à l'acte est lié au harcèlement que lui a fait subir des camarades de classe lorsqu'elle était au collège.

Lors d'une marche blanche qui avait réuni dimanche 24 octobre plus de 1.500 personnes à Mulhouse, la mère de Dinah avait mis en cause plusieurs de ses camarades ainsi que l'inaction du corps enseignant.

Deux enquêtes sont en cours. La première a été ouverte le 25 octobre pour "harcèlement, la seconde le 17 novembre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers