Foire aux vins de Colmar : le stand de tatouage rencontre un succès fou, "on a déjà des rendez-vous pour l'an prochain"

Pour cette 73e édition de la Foire aux vins de Colmar, le tatouage a une place de renom. Le "Corner Tattoo" attire du monde dès le matin, dans une ambiance festive et avec une belle touche d'humour.

Avec trois stands de tatouage, le "Corner Tattoo" du hall 2 fait le plein pour l'édition 2022 de la FAV. Que ce soit les visiteurs ou les employés de la FAV, ils sont nombreux à vouloir immortaliser leur venue au parc des expositions de Colmar.

Quand on entre dans le hall 2 du parc des expositions, notre oreille est rapidement attiré par un grésillement. Et si on tourne la tête, on comprend d'où il vient : pendant toute la journée, les tatouages s'enchaînent dans le "Corner Tattoo", agrandi par rapport à la dernière édition, en 2019. Dans ce grand stand, on retrouve des tatoueurs polynésiens, mais aussi un barbier, un perceur et un coiffeur.

Au milieu de tout ce beau monde, Cristian s'applique sur le mollet d'un restaurateur de la FAV : "Le matin et le midi, on tatoue ceux qui travaillent ici, explique-t-il. C'est plus calme, et on peut faire des pièces un peu plus costauds." Dans le même temps, un de ses collègues tatoue le bras d'un agent de sécurité.

Si son salon Mouftamorfoz est situé à Paris, Cristian a traversé tout le Grand Est pour passer 10 jours à la FAV : "Je ne connaissais pas du tout. Un collègue du coin m'a dit de venir, et je ne regrette certainement pas. Les gens sont hyper relax et cool, c'est un super moment. C'est toujours sympa de revenir dans ce genre d'événements."

Car il faut dire que le carnet de commande du stand ne désemplit pas. Certains ont appelé en amont pour préparer ensemble un tatouage : "Le reste des visiteurs se laisse tenter en voyant le stand et se disent : 'Allez, pourquoi pas!' . C'est surtout le soir qu'on a beaucoup de monde."

On a souvent le groupe de potes qui veut se faire tatouer un souvenir de la FAV.

Cristian

Tatoueur à la Foire aux vins de Colmar

En effet, les concerts du festival attirent les foules, et nombreux sont ceux qui viennent entre copains : "On a souvent le groupe de potes qui veut se faire tatouer un souvenir de la FAV. C'est peut-être plus dur de venir ensemble le reste du temps car les gens travaillent. Là, c'est l'occasion", analyse le tatoueur, dermographe en main.

Mais alors, que se font tatouer ces curieux ? "Ici, on a beaucoup de demandes d'un verre de vin ou de bière. L'occasion aide à la décision. Après, on a aussi ceux qui nous racontent des conneries pour faire rire leurs potes." Cristian a par exemple eu droit à un fêtard qui voulait un interrupteur sur le front : "Il a fini sur le mollet, sourit-il. On sait très bien qu'on ne peut pas prendre certaines demandes au sérieux. On ne veut pas les condamner donc on leur dit 'Fais-toi un petit tatouage, ok. Mais pas celui qui va bousiller ta vie' ."

Il faut expliquer aux clients impatients qu'on ne vend pas des t-shirts.

Cristian

Tatoueur à la Foire aux vins de Colmar

Car le soir, la clientèle change, et les verres de vin dégustés se font ressentir : "Mais malgré la boisson, ce sont des gens extrêmement sympas. On n'a pas affaire à des mecs qui se roulent par terre. La seule chose, c'est que certains sont assez impulsifs et impatients... Ils veulent le tatouage maintenant, et pas demain. Donc il faut leur expliquer qu'on ne vend pas des t-shirts et que ça prend du temps."

En effet, si un petit tatouage se fait rapidement, un dessin plus ambitieux demande du temps de réflexion : "Il y a des demandes très spécifiques. Mais on a tellement de gens qui passent qu'on n'a pas le temps de développer une réponse qui leur convient. Ce n'est pas qu'on travaille à la chaîne. Au contraire, on s'organise et on prend des rendez-vous."

Et les rendez-vous ne s'arrêtent pas, le tout dans un parc des expositions plein à craquer passé 20h : "Il faut avoir du sang-froid et rester calme. On fait un métier de précision, donc on doit rester concentré malgré le bruit, les gens, et les demandes. Je m'autorise une petite bière au moment de manger, mais un verre de plus et c'est tout de suite le verre de trop!"

Quand tu restes toute l'année dans ta boutique, tu es content de voir le public ici.

Cristian

Tatoueur à la Foire aux vins de Colmar

Mais même s'il ne profite pas des vins alsaciens, Cristian garde un excellent souvenir de la FAV : "Je m'amuse bien, les gens sont adorables. On vit une expérience vraiment cool. Un grand bravo à l'organisation. Quand tu restes toute l'année dans ta boutique, tu es content de voir le public ici."

Le tatoueur parisien le confie : "On a des déjà des rendez-vous pour l'an prochain." Cristian et son équipe espère donc revenir avec leurs idées et leur matériel pour l'édition 2023 de la Foire aux vins.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité