INSOLITE. Haut-Rhin : les vignerons de Gueberschwihr ont lancé une cuvée spéciale pour sauver leur église romane

Publié le Mis à jour le

Les vignerons du village de Gueberschwihr se sont mobilisés pour la restauration du clocher de l'église Saint-Pantaléon, joyau de la route romane en Alsace. Grâce à leur cuvée spéciale "Saint-Pantaléon", lancée en 2019, ils ont récolté 6.400 euros qu'ils ont reversés à la Fondation du patrimoine.

C'est une première en France, si l'on en croit Céline Mendelin, chargée de mission à la Fondation du patrimoine. "Quatorze vignerons d'un même village qui s'associent pour créer une cuvée, la cuvée Saint-Pantaléon, au profit de la restauration d'un monument historique, c'est du jamais vu". La cuvée Saint-Pantaléon, tire son nom de l'église de Gueberschwihr (Haut-Rhin). Et il faut croire que les vignerons du village y sont très attachés.

Elle est même la plus belle du coin, n'hésite pas à dire Patrick Humbrecht, l'un des vignerons qui a participé à l'opération. Elle se distingue en tout cas, dans la région, par son tour-clocher, rare et précieux témoignage d'époque du style roman. "Elle fait partie du village, c'était normal qu'on fasse un geste. Il faut la préserver".

Et pour la préserver, il faut mettre la main à la poche. Car le monument nécessite aujourd'hui d'importants travaux de restauration et de consolidation

Avec la cuvée Saint-Pantaléon, les viticulteurs ont su trouver le bon moyen de participer à leur façon. Par ce système, un euro par bouteille tombe dans les caisses de la Fondation du patrimoine. Et en six mois, c'est quelque 6.000 bouteilles qui ont été vendues.

Mais avant de pouvoir enfin attribuer les gains de l'opération à la Fondation, il leur aura fallu patienter un an et demi, à cause de la crise sanitaire. C'est donc le lundi 30 août 2021 qu'un chèque a été remis en mains propres à Pierre Wick, le délégué haut-rhinois de la  Fondation du patrimoine. Une remise en grande pompe devant l'église de Gueberschwihr, en présence du maire et de Patrick Humbrecht, notamment.  

Les gains rapportés par cette cuvée viennent compléter ceux de la collecte lancée en octobre 2018 par la Fondation du patrimoine. "Elle a permis de réunir 39.000 euros à ce jour", précise Pierre Wick. L'appel aux dons reste ouvert tant que l'objectif des 50.000 euros n'est pas atteint. Ce qui devrait être le cas d'ici quelques semaines.

A cela s'ajoutent aussi les aides financières de l'Etat via la DRAC, de la région Grand Est et de la CEA (Communauté européenne d'Alsace). "On est à 70% de subventions, ce qui soulage beaucoup les efforts de la commune, trop petite pour supporter une telle charge", souligne Céline Mendelin. En tout, le coût des travaux est estimé à près de 305.000 euros. Travaux qui viennent tout juste de commencer.

La tour-clocher, construite au XIIe siècle, a souffert dans sa partie basse. C'est ici, dans la salle dite carrée, que portent les travaux de rénovation. "L'escalier en bois a été démonté pour pouvoir remplacer les pierres dégradées à l'intérieur", explique Céline Mendelin. Après restauration, début 2022, cet espace accueillera une exposition permanente. Des objets témoignant de l'histoire de l'église et de la paroisse y seront présentés: sculptures, habits liturgiques, bannières et objets de culte. A défaut des fidèles qui se font de plus en rares, l'église pourra ainsi accueillir à nouveau de nombreux visiteurs.