INSOLITE. Haut-Rhin : une pizza de trois mètres de long pour les grandes tables et les grosses faims à Uffholtz

Publié le

On peut déguster, depuis le 15 janvier, une pizza d’une taille impressionnante, battant tous les records, au restaurant pizzeria d’Uffholtz. Il faut être entre huit et dix personnes pour venir à bout de la pizza du chef, longue de trois mètres.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Giuseppe Galtieri, le gérant de la pizzeria Da Giu’ à Uffholtz, ne fait pas les choses à moitié. Il voit même les choses en grand. Depuis la mi-janvier, il propose à ses clients une pizza d’une taille encore jamais vue, ni en Alsace, ni ailleurs. "J’ai cherché sur internet, je n’en ai pas trouvé d’aussi longue", affirme le restaurateur. On connaissait déjà la pizza à un mètre, voire deux, mais là, Giuseppe ose la taille au-dessus : la pizza à trois mètres. Record absolu.

La pizza est au menu du jour toute la semaine. "On choisit ses ingrédients selon dix saveurs au choix : jambon, fromage, champignon, fruit de mer, etc. Comme pour la carte des pizzas", détaille le chef. Il fait aussi des pizzas de deux mètres aux six saveurs et des "petites" d’un mètre en trois saveurs.

Nul besoin de réserver à l’avance. Il faut juste prévoir une bonne tablée pour venir à bout de cette pizza XXL. Selon Giuseppe Galtieri la pizza trois mètres convient à des groupes d’une dizaine de personnes.

"Dernièrement, une table de huit personnes m’a commandé ma pizza de trois mètres mais ils n’en sont pas venus à bout. En dessous de dix, c’est possible mais il faut être de gros mangeurs". En famille ça fonctionne très bien, à condition de faire venir les enfants, parents, grand-parents, cousins, cousines… 

L’idée d’une pizza aussi gigantesque lui est venue comme ça, pour le partage, pour le côté convivial, "pour que les gens partagent un bon moment". Après presque deux ans de restrictions imposées par la pandémie, le besoin s’en faisait sans doute sentir. Ces tablées gargantuesques sont une façon de rattraper le temps perdu.

Et apparemment ça marche bien, les clients sont au rendez-vous, se réjouit Giuseppe. "On fait le buzz sur les réseaux sociaux et les médias".

Côté four, Giuseppe préfère ne pas trop dévoiler les procédés de fabrication. Secret de cuisine oblige. On peut juste savoir, pour satisfaire sa curiosité, que "la cuisson se fait au mètre, après on colle les bouts". Ce qui est sûr, c’est qu’il n’ira pas au-delà de trois mètres, "c’est déjà pas mal". C’est même énorme.