Haute-Marne : la députée Bérangère Abba nommée déléguée nationale à la transition écologique d'En Marche

Bérangère Abba, le 24 janvier 2019 à Paris, aux côtés de Stanislas Guérini, délégué général de la République en Marche, après une conférence de presse du parti
Paris, France le 24 janvier 2019. Conference de presse de La Republique En Marche ! (EM!). / © Christophe Morin / IP3
Bérangère Abba, le 24 janvier 2019 à Paris, aux côtés de Stanislas Guérini, délégué général de la République en Marche, après une conférence de presse du parti Paris, France le 24 janvier 2019. Conference de presse de La Republique En Marche ! (EM!). / © Christophe Morin / IP3

Ce jeudi 14 février, la députée de la première circonscription de la Haute-Marne a été nommée déléguée nationale à la transition écologique au sein du parti de la République en marche (LREM).

Par Johanna Albrecht

Bérangère Abba endosse de nouvelles responsabilités au sein de son parti. Ce jeudi 14 février, la députée de la première circonscription de la Haute-Marne a été nommée déléguée nationale à la transition écologique d'En Marche. 

Une nomination sans surprise, Bérangère Abba étant déjà fortement impliquée sur les thématiques environnementale. En effet, dans le cadre de ses activités d'élues, la députée était déjà membre de la Commission permanente Développement durable et aménagement du territoire de l’Assemblée Nationale. Elle est également, toujours dans un cadre parlementaire, présidente du groupe d’études "parcs nationaux et parcs naturels régionaux", vice-présidente du groupe d’études "énergies vertes" et secrétaire du groupe "Forêt, bois".

En décembre dernier, elle avait par ailleurs été nommée rapporteure du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM) sur le volet programmation des infrastructures, qui pourrait notamment créer un système de vignettes pour les poids lourds. 
 
Réaction sur Twitter de la députée (LREM) Bérangère Abba après sa nomination en tant que rapporteure à la Loi d'Orientation des Mobilités


La députée de la circonscription de Chaumont avait récemment été critiquée pour son vote contre l'inscription de l'interdiction du glyphosate dans la loi. Elle s'en était expliqué dans notre journal. 
 

Plus récemment, elle avait voté la loi anti-casseurs proposée par le gouvernement, après plusieurs mois de manifestation des gilets jaunes.

"Nous savons, aujourd’hui, la nécessité d’une action rapide pour lutter contre le réchauffement climatique, préserver la biodiversité, les ressources de la planète" a annoncé Béragnère Abba, dans un communiqué publié ce jeudi 14 février, "Il nous faut trouver ensemble le chemin de cette transition pour faire de l’urgence sociale et environnementale une véritable opportunité pour tous".
 
La députée Bérangère Abba déléguée nationale à la transition écologique d'En Marche

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus