EN IMAGES. Chaumont célèbre le design graphique

La biennale du design graphique se poursuit à Chaumont avec un temps fort ce samedi 25 mai. Etudiants, professionnels et curieux y découvrent la diversité de la création graphique actuelle.
Le nez en l'air vers les grandes affiches du concours international, les visiteurs de la biennale sont en quête de leur coup de coeur. "C'est très inspirant de voir les techniques, les impressions, les sérigraphies, ça donne trop envie", glisse cette jeune visiteuse. Comme elle, de nombreux étudiants, professionnels et curieux ont poussé ce samedi 25 mai les portes du Signe, le centre national du graphisme à Chaumont.
 
 

S’inscrivant dans la continuité de l’emblématique festival de l’affiche de Chaumont, la deuxième édition de la biennale du design graphique a pour but de "désacraliser" cette discipline auprès du grand public. La programmation met en lumière des jeunes artistes, mais aussi des graphistes majeurs. Au programme : quatre mois d'expositions, de rencontres, d'échanges, d'ateliers et de workshops. Le festival qui a démarré le 23 mai va durer jusqu'au 22 septembre.
 

Temps fort de ceet événement, la biennale a décerné son Grand Prix ce samedi 25 mai au studio parisien de Valence pour sa série d'affiches pour le Centre dramatique national La Commune à Aubervilliers. Ces cinq affiches de pièces de théâtre ont convaincu le jury de ce concours international.
 

Le centre national du graphisme a été inauguré avec enthousiasme en octobre 2016. Il accueille notamment le fond de 50.000 affiches appartenant à la ville.
 
 
 

Accès libre et gratuit aux expositions. Ouvert du mercredi au dimanche de 14 à 18h.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival de l'affiche de chaumont culture festival