TÉMOIGNAGES. A Chaumont, en Haute-Marne, ils ont "mis le réveil pour ne pas rater l’ouverture des terrasses"

Alors que les bars et restaurants accueillent à nouveau les clients ce mercredi 19 mai, les habitants de Chaumont en Haute-Marne, sont nombreux à s’installer en terrasse pour siroter un café ou un verre de vin. Un petit plaisir enfin retrouvé, qui sonne "comme un air de liberté".

C’est une date que beaucoup avait noté sur leur calendrier. Depuis ce mercredi 19 mai, les bars et restaurants peuvent à nouveau servir les clients, en terrasse uniquement. Malgré une météo peu favorable, pas question pour les chaumontais de manquer l'événement. En Haute-Marne département rural, la convivialité passe par le café du coin. Et il manquait depuis sept mois. 

Marie-Claude attendait la réouverture du Parisien, un bar chaumontais, avec impatience. "Ce bar, c’est mon QG, s’amuse-t-elle. Ça fait plus de 20 ans que je viens ici. J’aime tout : le service, le lieu, l’ambiance. Je suis arrivée à 9 heures ce matin, j’avais même mis mon réveil pour ne pas louper l’ouverture ! Je pense que je vais passer une bonne partie de la matinée ici, puis j’irai faire quelques boutiques en centre-ville. C’est difficile à expliquer, mais il y a comme un air de liberté enfin retrouvé".

Catherine et Bernard sont aussi des clients fidèles. Même pendant la fermeture, ils passaient chaque matin prendre un café à emporter. "On buvait debout, sur le trottoir, puis on filait au travail, raconte Catherine. Là, ça change tout. On peut enfin s’asseoir à table, prendre le temps, discuter avec les amis. On a croisé des personnes qu’on avait pas vu depuis des mois, ça fait du bien !"
"On vient parce que ça nous fait plaisir, ajoute Bernard, mais c’est aussi une forme de soutien aux cafetiers et aux restaurateurs. C’était vraiment important pour nous d’être là ce matin".

Gabriel, quant à lui, a opté pour un verre de vin : "On a enfin l’impression de retrouver la normalité. On attend ça depuis octobre, ça commençait à être long. Je pense surtout aux jeunes, qui devaient attendre ça avec encore plus d'impatience que moi. Maintenant, j’attends l’ouverture complète de tous les établissements : mon restaurant préféré n’a pas de terrasse, alors je vais devoir être encore patient".

A la terrasse du Bistrot des Halles, Maui et sa maman Emilie savourent un chocolat chaud. "Je peux enfin boire mon chocolat tranquillement !" s’exclame la petite fille, ravie. "On est venues en ville exprès pour ça, ajoute Emilie. Ça nous permet d’oublier cette période un peu morose, de nous changer les idées. Et puis se retrouver toutes les deux comme ça, c’est vraiment agréable".

Fin octobre dernier, Dominique était déjà à cette table pour boire un dernier verre avant la fermeture. "La boucle est bouclée ! s’exclame-t-il. Ça me tenait à cœur d’être là pour la réouverture. Il est à peine 11h30, mais le petit verre de vin s’imposait, on en avait marre d’attendre". Son ami Mouloud, qui l’a rejoint, affiche aussi un large sourire : "Ça fait plaisir de discuter, de revoir les copains ! On a même quelques rayons de soleil, alors que demander de plus ?"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société consommation témoignage