• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Jardiniers du Grand Est, attention aux gelées tardives

Dans notre région Grand Est, ces plants de tomates devront attendre le passage des saints de glace les 11, 12 et 13 mai pour être mis en plein terre au jardin. / © Thierry Ganaye. France 3 Lorraine
Dans notre région Grand Est, ces plants de tomates devront attendre le passage des saints de glace les 11, 12 et 13 mai pour être mis en plein terre au jardin. / © Thierry Ganaye. France 3 Lorraine

Prenez votre temps pour jardiner. Dans notre région Grand Est, il est préférable de ne pas planter avant le 15 mai, période des saints de glace. Si vous ne voulez pas perdre vos plants, lisez attentivement ce qui suit.

Par t. Jarvillet

Avec les beaux jours, tous les jardiniers sont impatients de se retrouver au jardin et de planter enfin au grand air leurs jeunes semis de tomates, basilic, aubergines, poivrons… Conservés à l’abri dans la maison.
Mais attention, même s'il fait un temps superbe avec des températures parfois agréables, cette première quinzaine de mai 2019 marque aussi le dernier assaut de l’hiver. Notre région Grand Est est particulièrement concernée par les gelées tardives et seuls les jardiniers prévoyants éviteront de voir leurs jeunes pousses détruites par ces gelées.

Les saints de glaces

Les saints de glace c’est une croyance populaire qui remonte au Moyen-Age. Une période de trois jours les 11, 12 et 13 mai durant laquelle le risque de froid et de gelées serait particulièrement important. Ces trois saints, Saint-Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais, ont aujourd’hui disparu de nos calendriers remaniés en 1960 par l'Eglise catholique. Le jardinier doit donc rester vigilant et se méfier de cette période durant les jours qui précèdent ou ceux qui suivent, une gelée tardive est toujours possible.

Il est conseillé d’attendre la seconde quinzaine de mai pour mettre en pleine terre vos plants. Ce serait dommage voire même triste que vos plants préférés disparaissent à cause d’un coup de gelée un petit matin et vous priver des saveurs incomparables des légumes de votre jardin.

 Marchés aux plantes à venir dans le Grand Est :

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus