Les Champardennais Céline Gerny et Lucas Créange se préparent aux jeux paralympiques

Après la fin des jeux olympiques à Rio, deux athlètes champardennais s'envoleront au Brésil pour disputer les jeux paralympiques qui se dérouleront du 7 au 18 septembre.
L'un est amoureux des chevaux, l'autre de tennis de table... 

Férue de dressage de chevaux, la cavalière Céline Gerny fait partie de la liste de 29 athlètes annoncée par le comité paralympique pour disputer les Jeux du 7 au 18 septembre.

Licenciée à Reims, la jeune rethéloise disputera les épreuves de paradressage pour sa deuxième participation aux Jeux après Pékin en 2008.

Un handicap transformé en atout 


Un autre champardennais, Lucas Créange, atteint d'autisme, la retrouvera à Rio. Depuis l'âge de 11 ans, le Rémois pratique le tennis de table.

Sa particularité repose sur un jeu atypique basé sur la défense, très contraignant pour l'adversaire. Grâce à ses performances, Lucas à décroché plusieurs trophées au niveau régional et déjà disputé des compétitions aux quatres coins de la planette : Thaïlande, Corée, Equateur, le Rémois a beaucoup voyagé pour assouvir sa passion.

Positionné aux alentours de la 600ème place au classement des joueurs français, Lucas est déjà 5ème mondial en sport adapté. 

Autrefois difficulté, l'handicap est aujourd'hui devenu un moyen de reconnaissance pour Lucas Créange, désormais concentré sur l'objectif Rio 2016.

Regardez le portrait que l'une de nos équipes lui avait consacré en novembre 2015 


Lucas Créange pratique le tennis de table à l'Olympique Rémois. Depuis cette année, ce jeune homme de 23 ans atteint de troubles autistiques collectionne les médailles en sport adapté. Nous l'avons rencontré dans son club.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité