INITIATIVE. Vers la fin des prospectus publicitaires pour les supermarchés ?

Publié le
Écrit par Stiliana Peev .

Par conscience écologique ou pour des raisons économiques, certains supermarchés décident d’arrêter la distribution des prospectus publicitaires. Terminé le remplissage des boîtes aux lettres à partir du 1er janvier 2023.

Certaines finissent directement à la poubelle, d’autres sont appréciées et scrutées pour dénicher la bonne affaire. Ces brochures publicitaires qui remplissent nos boites aux lettres sont-elles vouées à disparaître bientôt ?  

C'est en tout cas le choix de certains supermarchés. A partir du 1er janvier 2023, les clients des Intermarché à Liverdun, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) et à Morhange (Moselle) devront télécharger sur un ordinateur ou sur un téléphone portable les prospectus de leurs magasins pour consulter les promotions.

"Nous allons réduire la production de 30 tonnes de papier par an et par magasin", nous explique le responsable de la communication du magasin, "en plus de ce choix fort, nous allons contribuer à la plantation de 300 arbres par magasin, soit 600" pour les deux sites en Lorraine.

Supprimer les prospectus, c’est aussi une manière pour la grande distribution de diminuer son empreinte carbone qui pèse lourd en termes d’émission de gaz à effet de serre mais aussi de faire face à l’augmentation du coût de l’énergie.

"Avec cette démarche, certes, nous ferons des économies et ça nous permettra d’absorber d’autres hausses",  explique Eugénie Berard, co-gérante de deux magasins Intermarché.

Avec les Trente glorieuses, la France a vu ce type de support publicitaire qui incite à la consommation. Pour une clientèle âgée et rurale, attachée à ces habitudes, des tracts papier resteront disponibles en magasin. Pour les plus jeunes générations, le choix est déjà fait.

Papier ou internet ?

"Ces prospectus encombrent les boites aux lettres. Retrouver les offres sur internet, ce n’est pas gênant, c’est ce que je fais déjà", avoue Laura, une quadragénaire cliente du magasin de Morhange.

Trente-quatre magasins de l'enseigne Intermarché dans le Grand Est ont également fait le choix d’arrêter les brochures publicitaires dans les boites aux lettres des particuliers au 1er janvier 2023.  Une initiative qui devance le dispositif Oui pub en expérimentation actuellement et qui vise à supprimer définitivement les dépliants dans nos boites aux lettres.

La loi Climat et résilience tente de diminuer quelques 894.000 tonnes d’imprimés publicitaires distribués tous les ans dans les boites aux lettres.

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité