• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lorraine : feu vert ce lundi pour la récolte des mirabelles, la canicule a eu très peu d’impact

La récolte des mirabelles de Lorraine a commencé ce matin à Romain (54) / © Bruno Courtaux, France 3 Lorraine
La récolte des mirabelles de Lorraine a commencé ce matin à Romain (54) / © Bruno Courtaux, France 3 Lorraine

Entre dix et quinze jours de retard...Voilà le seul impact sur la production de mirabelles en Lorraine. Malgré les différents épisodes de canicule, le petit fruit lorrain a bien résisté ! C’est le constat fait ce lundi matin 12 août  au démarrage des récoltes dans le Bayonnais.

Par Valérie Odile

Dans son verger de Romain (Meurthe-et-Moselle), Dominique Lemoine, producteur de mirabelles, attendait ce moment avec impatience depuis plus de 10 jours. Ce matin, enfin, il a pu démarrer la cueillette du petit fruit jaune, emblème de la Lorraine.
Dans son verger de Romain (54), une trentaine de cueilleurs récoltent à la main, les précieuses boules d’or. Malgré la canicule, les fruits sont beaux, sucrés, et présents en quantité. En fait, le seul impact des différents épisodes de chaleur… c’est la couleur.
 
Les cueilleurs sont enfin au travail depuis ce matin après 12 jours d'attente. / © Bruno Courtaux, France 3 Lorraine
Les cueilleurs sont enfin au travail depuis ce matin après 12 jours d'attente. / © Bruno Courtaux, France 3 Lorraine

Les mirabelliers se sont mis en pause

Pour donner le top départ de la récolte, il faut que la mirabelle remplisse trois critères : avoir une taille de 22 cm, un taux de sucre de 16 degrés brix, et une belle robe jaune. Si les deux premiers critères étaient largement remplis, 18 degrés même pour le taux de sucre, la couleur, elle, faisait défaut.

En fait, contrairement à ce que l’on pourrait penser, en période de canicule, le mirabellier se met en pause, et ralentit la maturité des fruits, pour les préserver. Résultat, au lieu de les ramasser fin juillet, voire début août, il a fallu attendre le 12 août 2019.
 
Les mirabelliers n'ont pas souffert de la canicule. Les quantités sont au rendez-vous ! / © Bruno Courtaux, FTV
Les mirabelliers n'ont pas souffert de la canicule. Les quantités sont au rendez-vous ! / © Bruno Courtaux, FTV

Entre 8.000 et 10.000 tonnes de mirabelles

Les fortes chaleurs n’ont donc que peu impacté la quantité. Selon les évaluations de Végafruits, la coopérative lorraine, 8.000 à 10.000 tonnes devraient être récoltées cette année. 90 % des fruits seront acheminés vers la coopérative pour y être surgelés ou transformés en purée.

La fin des récoltes aura lieu début septembre. Mais les premières mirabelles "à bouche" bien jaunes et bien sucrées devraient se retrouver dans les prochains jours sur les marchés et dans les magasins.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus