Manifestation contre la réforme des retraites : 1000 manifestants à Strasbourg, 350 à Mulhouse jeudi 20 février

Une nouvelle journée de mobilisation contre le projet de réforme des retraites du gouvernement a été organisée ce jeudi 20 février. En Alsace, environ 1.000 personnes ont défilé à Strasbourg et 350 à Mulhouse.
La manifestation contre la réforme des retraites jeudi 20 février à Strasbourg
La manifestation contre la réforme des retraites jeudi 20 février à Strasbourg © Anne-Laure Marie/ France Télévisions
Les opposants à la réforme des retraites se sont une nouvelle fois rassemblé un peu partout en France ce jeudi 20 février. Cette dixième journée interprofessionnelle d'actions organisée en plein examen chahuté du projet de loi à l'Assemblée nationale a eu du mal à mobiliser. En Alsace, environ un millier de manifestants a battu le pavé à Strasbourg, et 350 à Mulhouse en début d'après-midi. Etudiants mais aussi syndicalistes, avocats, policiers, enseignants étaient présents. Si le mouvement s'essouffle par rapport à la manifestation du 6 février, il n'a pas dit pour autant son dernier mot. Les Haut-rhinois ont ainsi déjà donné rendez-vous au député LREM Bruno Fuchs le 27 février.


 
Environ 1000 manifestants ont défilé à Strasbourg le 20 février
Environ 1000 manifestants ont défilé à Strasbourg le 20 février © Anne-Laure Marie/France Télévisions

Dans le reste de la France, ils étaient 50.000 à Paris selon la CGT, entre Montparnasse et la place d'Italie où le cortège est arrivé dans le calme après 16h, derrière banderoles et pancartes : "Battez en retraite!", "Retraites à points, travail sans fin" ou encore "Ce pouvoir est en-dessous de tout, même de la ceinture". La CGT avait annoncé 130.000 manifestants à Paris lors de la journée du 6 février. 

En régions, les préfectures ont compté 2.700 manifestants à Toulouse, 2.200 au Havre, 2.000 à Clermont-Ferrand, 1.750 à Nantes, 1.500 à Rennes, 1.200 à Montpellier, 550 à Brest et 500 à Quimper et Béziers, à l'appel de l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU, organisations de jeunesse et étudiantes) qui mène la fronde depuis deux mois et demi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social retraites