Marche pour le climat : timide mobilisation en Champagne-Ardenne

Ce samedi 8 décembre était (aussi) marqué par des rassemblements et des marches pour le climat. L'engouement était peu à l'ordre du jour pour cette cause en Champagne-Ardenne.
Après les marches du 8 septembre et du 13 octobre, une nouvelle mobilisation internationale était organisée, en concordance avec les négociations climatiques mondiales de la COP24, en Pologne.

C'est probablement à Troyes où les marcheurs ont été le plus nombreux. Selon nos confrères de L'Est Eclair, ils étaient près de 180 personnes réunis à Troyes. Pour des raisons de sécurité, il n'y a pas eu de cortège, mais un simple rassemblement place Jean-Jaurès à Troyes (place de la Bourse).

A Reims, un cortège était organisé avec plusieurs centaines de personnes. Cette manifestation ne s'est pas jointe à celle des gilets jaunes. A aucun moment les deux organisations ne se sont réunies. 
A Charleville-Mézières, en début d'après-midi, les manifestants pour le climat et les gilets jaunes se sont souvent confondus. Leur manifestation a été plutôt noyée dans celle des gilets jaunes. Mais ils étaient environ une centaine.

Dans le Grand Est, selon nos collègues de France 3 Lorraine, à Metz et Nancy, le climat a plus mobilisé que les gilets jaunes. On dénombrait  près de 600 marcheurs pour le climat contre moins de 400 pour les gilets jaunes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
climat environnement société