Dates des vendanges, quotas : ce qu'il faut retenir des annonces sur le champagne à Epernay

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester .

Le Comité interprofessionnel du vin de Champagne (ou Comité Champagne) a tenu sa réunion annuelle à Épernay (Marne), capitale du champagne, ce mercredi 20 juillet 2022. Elle portait sur les dates des vendanges et sur les quotas de rendements et de réserves. Seuls ces quotas ont été dévoilés.

C'est l'évènement annuel incontournable du vignoble de Champagne. La grande messe des vignerons et maisons de champagne s'est tenue ce mercredi 20 juillet 2022.



Réunie à Épernay (Marne), la capitale du champagne, la profession n'a pas encore décidé des dates des vendanges. Ces dernières devraient avoir lieu après une réunion interprofessionnelle fixée au lundi 15 août.  



Les différents quotas ont également été annoncés. Pour les rendements, ils seront de 12.000 kilos par hectare, un chiffre inédit depuis 2007. Pour mémoire, ils étaient fixés à 10.000 kilos en 2021 (mais la récolte avait été exécrable, 7.300 kilos seulement), et à 8.000 en 2020 (largement atteints et hélas non-dépassés malgré un rendement exceptionnel).



L'inflation, nouvelle donnée de 2022

Quant aux quotas de réserves, ils restent fixés à 8.000 kilos. Un nouveau dispositif a toutefois été dévoilé : la réserve différée, déblocable l'année suivante si la campagne n'a pas été bonne.





Ces quotas sont fixés par le Comité interprofessionnel du vin de Champagne (ou Comité Champagne) afin de garantir la stabilité des prix. Trop produire, et le prix s'effondre; alors que produire trop peu fera grimper les prix. Un savant numéro d'équilibriste est nécessaire.



À savoir qu'une récolte en 2022 équivaut à une vente en 2025. Nouvelle problématique de cette année : la question de l'inflation. Les acteurs et actrices du champagne ont dû en tenir compte, même si la situation actuelle est plutôt optimiste.  David Chatillon, président de l'Union des maisons de champagne, s'en est satisfait auprès de France 3 Champagne-Ardenne alors qu'il était présent ce jour à Épernay (voir sur la carte ci-dessous).



"C'est adapté aux besoins de la filière", a ajouté Maxime Toubart, le président du Syndicat général des vignerons de la Champagne (90% d'entre eux sont représentés). "C'est plus que l'année passée car le commerce va bien, va mieux. On aboutit à un chiffre qui correspond à nos ambitions, ça annonce une bonne campagne."  Il a ajouté qu'il était "trop tôt" pour dire si les fortes chaleurs avaient eu un impact. Rendez-vous a priori pour la fin du mois d'août pour les premières vendanges, toujours très attendues



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité