Cet article date de plus de 5 ans

Reims : des demandeurs d'asile à l'Ecole des jardiniers

En attendant leurs papiers, une douzaine de demandeurs d'asile a rejoint l'association rémoise l'Ecole des jardiniers de Saint-Brice-Courcelle. Bénévolement, ils cultivent la terre et partagent aussi leur savoir-faire. 

Claudine Crenn / France 3 Champagne-Ardenne
Claudine Crenn / France 3 Champagne-Ardenne
Depuis quelques mois, la douzaine de demandeurs d'asile cultive quelques ares de terre avec l'objectif évidemment d'apprendre le jardinage, de produire, mais surtout de retrouver une activité, même si elle est bénévole.
Les légumes sont cultivés en agriculture biologique
Les légumes sont cultivés en agriculture biologique © Claudine Crenn / France 3 Champagne-Ardenne

Tisser un lien social, se sentir moins isolé : avec ce projet, certains demandeurs d'asile ont reformé une petite famille. Créée en juillet 2012, l'association l'Ecole des jardiniers a pour objectif de transmettre à différents publics (professionnels, adultes et enfants) les techniques et outils nécessaires pour la mise en culture de légumes dans le respect du cahier des charges de l'agriculture biologique. 


Voir notre reportage diffusé dans le JT 19/20 du mercredi 5 août 2015

durée de la vidéo: 02 min 38
Reims : l'Ecole des jardiniers

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vie associative société jardins nature sorties et loisirs