Génocide rwandais : un procès historique, le combat de deux Rémois

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.L
Dafroza et Alain Gauthier en partance pour Paris où s'ouvre demain le procès d'un génocidaire présumé.
Dafroza et Alain Gauthier en partance pour Paris où s'ouvre demain le procès d'un génocidaire présumé. © Aline Fontaine - France 3 Champagne-Ardenne

Ils se sont battus pour que ce procès ait lieu. Ce mardi s'ouvre à Paris le procès d'un génocidaire présumé. Une première en France rendue possible grâce à la persévérance d'un couple rémois : Dafroza et Alain Gauthier.

C'est un procès historique qui s'ouvre demain. La cour d'assises de Paris s'apprête à juger Pascal Simbikangwa, l'un des responsables présumés du génocide rwandais. Il est accusé de complicité de génocide et complicité de crimes contre l'humanité commis entre avril et juillet 1994.

Une première en France qui n'aurait peut-être pas eu lieu sans la détermination d'un couple rémois. Depuis plusieurs années, Dafroza et Alain Gauthier enquêtent, accumulent des témoignages de survivants. Une de nos équipes les a rencontrés.

Voir notre reportage

Le combat de deux Rémois pour le procès d'un génocidaire rwandais

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.