Cet article date de plus de 6 ans

Le tweet de Robinet sur Marisol Touraine fait polémique

A l'Assemblée Nationale, le maire de Reims, Arnaud Robinet, a comparé dans un tweet la ministre de la Santé à une MST. Pour sa défense, le député UMP a plaidé "l'humour". Marisol Touraine s'est dit "estomaquée".
Très émue, la ministre de la Santé a dénoncé ce mardi les attaques personnelles dont elle est l'objet depuis des mois, alors qu'elle porte le projet de loi Santé à l'Assemblée. "J'ai droit au respect", a clamé Marisol Touraine. "Je ne suis ni imperméable, ni sourde, ni aveugle".

Marisol Touraine surnommée MST

Tout est parti d'un tweet rédigé en pleine audition de la ministre par Arnaud Robinet qui assimilait Marisol Touraine à une MST, surnom donné par ses détracteurs sur les réseaux sociaux, jouant avec l’analogie de la « maladie sexuellement transmissible ». Cette insulte avait déjà circulé lors de la manifestation des médecins contre le projet de loi Santé.
Voilà le message contesté du député UMP publié sur Twitter :






En tout début de séance, Catherine Lemorton (PS), la présidente de la Commission des Affaires sociales, avait dénoncé un "pur scandale" après la publication du tweet.

"Un pur scandale" pour Catherine Lemorton (PS)



Interrogé par la chaîne LCP, le maire de Reims dit n’avoir "aucun regret" et plaide "l’humour" : "J'ai d'ailleurs signé mon tweet d'un smiley". (NDLR : ce qui n'est pas le cas).

Sur LCP, Arnaud Robinet réagit à son tweet

Sur twitter, les réactions sont nombreuses, comme ce dessin d'Hervé Baudry, dessinateur de presse à Public Sénat.






Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture a, dès mardi soir, apporté son soutien à sa collègue du gouvernement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique polémique