• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Passionnée par les mini, Catherine Doussier (65 ans), en possède depuis l'âge de 18 ans. Elle participe au 22e Rallye Monte-Carlo historique, à partir du 1er février 2019. Cette marnaise souhaite ainsi rendre hommage à l'un de ses amis disparu trop tôt sur un circuit. (Voir notre reportage ci-dessous)

Découvrez la Mini de Catherine Doussier en vidéo

De l'énergie à revendre

Catherine a de l’énergie à revendre et elle aime partager ses passions, avec une certaine gouaille. On peut l’écouter des heures sans s’ennuyer et surtout quand elle évoque son béguin pour les Mini. « J’ai toujours eu des Mini depuis l’âge de 18 ans. Celle-là, je l’ai choisie pour les compteurs ronds, ça fait plus féminin ! ». 

Et pour assouvir totalement sa passion, cette femme de 65 ans s’est mise au pilotage. Avec sa Mini Innocenti Cooper 1300 cm3 de 1975, elle prend le départ du 22e Monte-Carlo à Reims le 1er février 2019 pour 2500 km de routes verglacées. 
 
Catherine va parcourir 2500 km entre Reims et Monte-Carlo à bord de sa mini à partir du 1er février 2019.  / © Xavier Claeys - France 3 Champagne-Ardenne.
Catherine va parcourir 2500 km entre Reims et Monte-Carlo à bord de sa mini à partir du 1er février 2019. / © Xavier Claeys - France 3 Champagne-Ardenne.

Visitez la Mini Cooper en 360°

Rallye Monte-Carlo historique

Sa voiture a été préparée par le spécialiste à Reims, Thierry Thiefain de Team TH. A priori, pas de soucis à prévoir côté mécanique, tout repose maintenant sur l’habileté de l’équipage pour cette course de régularité. Catherine Doussier n’en est pas à sa première expérience et elle emmène avec elle un copilote qu'elle connaît bien, Gérard Cuiff, dont ce sera la 8e participation. 

C'est ce dernier qui lui a mis le pied à l'étrier en 2013. "Gérard est venu frapper à ma porte pour me demander d'être son copilote. J'ai d'abord hésite, puis j'ai dit oui, depuis j'ai attrapé le virus". 

En 2015, à 61 ans, Catherine a décidé de piloter elle-même.

Au lieu de remplacer ma chaudière j'ai décidé d'acheter une voiture. Mon plombier m'a même sponsorisé.

Version italienne

La mini Innocenti est une version Italienne des Anglaises déclinée sous les marques Austin, Morris et Leyland. La version transalpine s’avère mieux équipée et plus luxueuse. Elle sera produite de 1965 à 1975 alors que les anglaises seront produites jusqu’en 2000. 

Depuis sa révision, Catherine étrenne sa voiture sur les routes de Champagne « Elle tourne parfaitement, je suis ravie ». Et elle ne passe pas inaperçue, surtout quand la pilote, toujours déterminée,  pousse les rapports ! Un joli bruit qui fait tourner les têtes !
Cette Mini de 1975 a été préparée à Reims. Elle sera pilotée par Catherine Doussier sur le rallye Monte Carlo historique.  / © Xavier Claeys - France 3 Champagne-Ardenne.
Cette Mini de 1975 a été préparée à Reims. Elle sera pilotée par Catherine Doussier sur le rallye Monte Carlo historique. / © Xavier Claeys - France 3 Champagne-Ardenne.

Hommage à Denis Derex

Cette voiture a désormais une histoire particulière dans le cœur de Catherine. Avec beaucoup d’émotion, elle raconte. « Cette voiture appartenait à un ami, Denis Derex je la lui ai rachetée en 2016.  C’était un grand passionné de Mini bien connu et un grand compétiteur. Il a participé à toute sortes de courses à bord de Mini. Il est décédé en septembre 2018, sur le circuit des remparts à Angoulême, victime d’un malaise à bord d’une Mini.

"Tout le monde a été sous le choc, j’ai pensé revendre la voiture ». Finalement Cathy opère un virage à 180° en décidant au contraire de rendre hommage à son ami. « Il avait projeté de faire le Monte-Carlo, un des rallyes qu’il n’avait pas encore fait".

C’est donc en hommage pour lui que je prends le volant au Monte Carlo. 

 
A l'arrière de sa mini, Catherine rend hommage à Denis Derex, passionné comme elle et ancien propriétaire de sa voiture.  / © Xavier Claeys - France 3 Champagne-Ardenne
A l'arrière de sa mini, Catherine rend hommage à Denis Derex, passionné comme elle et ancien propriétaire de sa voiture. / © Xavier Claeys - France 3 Champagne-Ardenne

Descendance

Catherine possède aujourd’hui trois Mini. La Cooper mais aussi une break version bois de 1972 et une British Open avec toit ouvrant de 1995.

La break est pratique pour faire les courses, avec ses deux portes qui s'ouvrent à l'arrière pour mettre les packs d'eau c'est très facile. 
 

La mini en action


"Plus tard, je les donnerai à chacune de mes trois petites-filles : la Cooper à celle qui sera la plus énergique, la bois à la plus rêveuse et la British Open à la plus coquette à celle qui aura envie de se la jouer un petit peu".

Les trois Mini ont déjà un avenir assuré !