Idées de sorties : les musées de Reims à nouveau gratuits jusqu'au 31 mars 2024

Depuis le mardi 2 janvier, plusieurs institutions culturelles de Reims (Marne) ne font plus payer le ticket d'entrée. La mesure, qui court jusqu'au 31 mars, avait fait l'objet d'une première expérimentation en 2023, couronnée de succès. L'objectif est de promouvoir l'accès à la culture.

Plein de belles choses à voir gratuitement. L'une des surprises de la nouvelle année 2024, c'est le retour de la gratuité des musées de Reims (Marne). Elle avait été expérimentée entre janvier et avril 2023.

Tout le monde n'était pas forcément au courant. La mesure a toutefois été annoncée sur les réseaux sociaux municipaux le mercredi 3 janvier 2024, ce qui a suscité un enthousiasme certain.

Le succès de la gratuité

Le point n°422 de l'ordre du jour du conseil municipal rémois, qui s'est tenu le lundi 18 décembre 2023, a permis de revenir sur cette gratuité. Le moins que l'on puisse dire est que "ce fut un vrai succès", pour citer le communiqué envoyé par la mairie à France 3 Champagne-Ardenne.

La mairie annonce un nombre de visites quasiment multiplié par quatre. Il passe de 10 168 en 2022, à 39 411 l'année suivante (voir le graphique ci-dessous).

En 2023, la mesure devait permettre à Reims de conforter ses prétentions visant à la sacrer capitale européenne de la culture. Cette volonté a été déçue, apprenait-on deux mois après l'institution de cette gratuité. Mais remporter le titre n'était pas la seule raison : "la ville a expérimenté la gratuité en basse saison de janvier à mars pour apprécier ses effets sur le niveau de fréquentation ainsi que la typologie des publics visitant les musées".

De janvier à mars 2024

La mairie tenant à "favoriser l'accès à la culture pour tous et partout", la mesure a été renouvelée pour ce début 2024. Elle court du mardi 2 janvier au dimanche 31 mars. 

C'est l'occasion pour la population locale de "découvrir ou redécouvrir ses musées". Comme l'an passé, l'ensemble des musées municipaux est concerné, à savoir (voir aussi la carte un peu plus bas) :

Il y a une petite subtilité concernant la chapelle Foujita. Elle n'ouvre à tous les publics qu'entre mai et septembre. Mais en dehors de ces mois, il est possible de la visiter quand même en réservant en groupe. La gratuité s'applique donc au tarif de groupe. 

Le musée des beaux-arts est toujours fermé

Quant au musée des beaux-arts, pas question de le visiter puisqu'il est encore en travaux. Rendez-vous en 2025 pour le redécouvrir tout propre, tout neuf. 

Quant au palais du Tau, il est lui aussi en travaux, et également jusqu'en 2025. Mais comme il ne s'agit pas d'un musée municipal, la gratuité d'entrée ne pourrait de toute façon pas s'appliquer. 

En revanche, la cathédrale voisine, celle où nombre de rois de France furent sacrés, est ouverte et gratuite toute l'année : un gage de la loi de 1905 sur la laïcité. Un privilège dont il faut profiter : au Royaume-Uni, en Allemagne, et en Espagne, il faut mettre la main à la poche pour visiter une cathédrale. 

Pour rappel, le musée automobile est une institution privée. La gratuité mise en place par la mairie ne s'y applique donc pas non plus.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité