INSOLITE. Robocop, Retour vers le futur, Daktari… Des voitures utilisées au cinéma et dans les séries, bientôt chez vous ?

Publié le
Écrit par Toky Nirhy-Lanto .

Dimanche 5 mars, trois voitures des séries et des films Robocop, Retour vers le futur et Daktari vont être mises aux enchères. Elles ont servi pour le tournage et vont être mises en vente, à Reims.

Cinéphiles, sérivores ou juste fans d'automobile : cette vente devrait vous plaire. Près de 70 véhicules de collection sont proposés aux acheteurs le 5 mars prochain. Les enchères doivent se tenir au musée de l'automobile de Reims (Marne). Parmi ce lot de voitures, trois qui ont servi dans des tournages de films et séries comme Robocop, Retour vers le futur et Daktari

Un stock issu d'une société américaine et de Vivendi Universal

"Les mises à prix vont de 300 à 70 000 euros", précise d'emblée Dominique Pagneux. Pour l'expert en ventes aux enchères, ces voitures présentent un intérêt exceptionnel. "Elles sont issues du stock de la société de production MGM Universal. Dans la fin des années 90, cette entreprise était en difficulté financière. Elle a dû être reprise par Vivendi Universal et son patron de l'époque Jean-Marie Messier. Vivendi a donc bradé ces voitures de cinéma dont ils ne se servaient plus. Une trentaine de voitures ont été vendues en France, dont ces trois-là", ajoute-t-il.

Ces trois voitures datent pour la plupart des années 80 et 90. "Sauf la Kaiser Jeep, pour laquelle le numéro de série indique qu'elle est sortie de chaîne en 1965, juste avant le tournage de Daktari en 1966. Il s'agit d'une des trois voitures préparées pour cette série", complète l'amateur de voitures. Dominique Pagneux estime cette Jeep présente dans la série "à 14 000 euros". 

Sinon, vous pouvez préférer la science-fiction aux soigneurs animaliers. Si vous pensez notamment au Doc, à Marty McFly et à la Delorean DMC-12, c'est gagné ! La célèbre voiture de Retour vers le futur n'est malheureusement pas elle-même mise en vente, mais la Ford Probe devrait en revanche vous plaire. "Elle n'a été que très peu modifiée et elle a été repeinte, mais dans un dégradé du blanc au bleu. La voiture figurait en arrière-plan dans le film. C'est la voiture du passant qui passe. Elle date des années 90. Celle-là devrait tourner autour de 5 000 euros", explique l'expert en enchères. 

Ce véhicule date des années 90, un peu comme la Chevrolet Camaro de Robocop. La voiture issue du film sorti en 1987 aussi fait partie des lots en vente début mars. "Elle a été intégralement transformée avec une bulle en plexiglas. Une demi-sphère où se loge un cockpit. Il y a aussi l'intérieur rouge sang", décrit Dominique Pagneux. Pour cet engin transformé, les organisateurs attendent quelque "6 500 euros". 

Des ventes récurrentes depuis 2022

Au-delà du caractère insolite de cette vente, c'est aussi une question de visibilité pour le musée de l'automobile de Reims (Marne). "Nous voulons organiser une vraie vente aux enchères, avec des voitures sélectionnées, une fois par an, pour valoriser le musée", explique Dominique Pagneux. Ami de longue durée du directeur Didier Carayon, il se souvient d'une première édition réussie, l'an passé. "Nous avions mis en vente 91 lots, et 81 ont été vendus. Le résultat des ventes approchait les 300 000 euros, donc on s'était dit que c'est une bonne idée de recommencer", se souvient-il.

Les voitures seront exposées dans la cour du musée et visibles du public "samedi 4 mars au matin et puis dimanche 5 mars au matin", précise Didier Carayon. La vente aura lieu ce même dimanche, à 14 heures. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité