Lutte contre le cancer : cet institut propose une prise en charge hors de l'hôpital

La nouvelle "Maison de consultations et de prévention" de l'Institut Godinot a pour objectif de proposer une prise en charge "hors des murs hospitaliers".

Le Centre de lutte contre le cancer de Reims connu sous le nom d'Institut Godinot est implanté depuis les années 1970 à proximité du CHU. Désormais, il dispose aussi d'une antenne dans le centre-ville, précisément au 25 bis, rue Gambetta, en face du conservatoire. Cette "Maison de consultations et de prévention" doit permettre une prise en charge des cancers "hors des murs hospitaliers". Et cet espace d'envergure modeste et aménagé dans un style assez chaleureux ne ressemble en effet en rien à un hôpital, davantage à un cabinet médical moderne. À l'entrée, on trouve un accueil et une salle d'attente et tout autour, plusieurs salles de consultations.

Casser les codes hospitaliers

"On a souhaité casser les codes hospitaliers avec des matériaux et un design plus doux, un lieu moins anxiogène, explique Laurence Cariven, directrice générale adjointe de l'Institut. L'objectif est de vaincre certaines réticences à venir consulter. L'avantage de ce lieu en centre-ville est d'être accessible facilement à pied et en transports en commun." Même si les travaux de la Voie des sacres risquent de perturber les accès lors des prochains mois, l'endroit est en effet idéalement placé.

Concrètement, ce lieu ne permettra pas aux patients de suivre un examen ou un traitement comme une radiothérapie ou une chimiothérapie. Il sera en revanche possible de rencontrer un médecin lors d'une consultation sur rendez-vous. Oncologie médicale, chirurgie, anesthésie, oncogénétique... Les activités sont diversifiées. Avec un premier objectif de prévention. "L'objectif est d'améliorer l'accessibilité à des spécialistes, détaille Yacine Merrouche, directeur général de l'Institut. Il y a une démarche vis-à-vis des populations à risque qui ne sont pas encore touchées par la maladie. Cette Maison favorisera un dépistage plus systématique."

Pour les patients touchés par le cancer, des consultations en amont de la prise en charge thérapeutique ainsi que des consultations de suivi après traitement seront proposées. Enfin, les "soins de support" trouveront aussi leur place ici, avec la présence de diététiciens, nutritionnistes et psychologues. "Pour les personnes en fin de traitement, ce lieu permettra d'assurer un suivi dans un lieu moins anxiogène que celui dans lequel ils ont suivi leurs examens, complète Yacinne Merrouche.

Cette antenne de l'Institut Godinot sera ouverte du lundi au vendredi de 9h à 17h dès le 18 mars.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité