Marne : à Reims, une bouteille de Champagne offerte aux touristes

Dans la Marne, à Reims, les touristes étrangers sont de retour. Un retour timide au vu du taux de réservation qu'affichent les hôtels pour ce mois de juillet. Ces touristes viennent du nord de l'Europe. De son coté, la ville de Reims lance une grande opération séduction.

Des touristes devant la cathédrale de Reims
Des touristes devant la cathédrale de Reims © Charles-Henry Boudet @francetv
Le parvis de la majestueuse cathédrale de Reims est bien vide en ce début de mois de juillet. A peine une petite poignée de touristes se prennent en photos, déambulent. En temps normal, le lieu ressemble plus à une fourmilière où touristes étrangers et français se pressent y compris sur les terrasses des restaurants voisins.
La crise sanitaire a eu raison pendant 3 mois de cette vie, de cette économie, mais comme le précise ce touriste belge "chaque personne du monde essaye de reprendre sa vie normale, de faire du tourisme aussi", il enchaîne, c'est difficile pour planifier les vacances".
 

Une clientèle du nord de l'europe

Voilà bien, à Reims, l'enjeu des professionnels du secteur, faire revenir cette clientèle et si possible très vite. Les premiers chiffres viennent de tomber, ils sont encourageants. Globalement, le taux de réservation hôtelier, pour ce premier mois de grandes vacances, s'élève à 60 %. Les touristes étrangers sont là, ils viennent du nord de l'Europe Danemark, Finlande, Luxembourg, Suède, Belgique Pays-Bas et Allemagne.

 
L’hôtel de ville de Reims
L’hôtel de ville de Reims © Roni GOCER / France 3 Champagne-Ardenne

Pour l'Office de Tourisme du Grand Reims, pas question de perdre de temps. Une grande campagne a été lancée à destination du grand public et notamment français.
Un été royal : Champagne ! C'est le nom de l'opération. Trois mille bouteilles de Champagne sont offertes pour tous séjours de minimum deux nuitées, d'un repas pris dans un restaurant et d'une activité de loisirs payante.
Pour Philippe Verger, directeur général de l'Office de Tourisme du Grand Reims, "c'est un vrai plus qui va attirer ou satisfaire la clientèle".
Le but est aussi de cibler le bassin parisien, les touristes français sans oublier les habitants dans le but de faire découvrir ou redécouvrir ce territoire pour consommer ou reconsommer.

Sortir de cette période difficile

Philippe Verger salue la volonté des acteurs du secteur touristique, "Tout le monde se bouge, tout le monde fait preuve de créativité pour relancer l'activité, c'est à nous de proposer des choses". Et dans ce cadre, le tourisme rémois a mis en place une campagne sur les réseaux sociaux et s'appuie aussi sur une marque importante bien connu des visiteurs, "le Petit Futé".
 
Le Petit Futé version Reims
Le Petit Futé version Reims © Ville de Reims @francetv

Outre les hôteliers, les maisons de Champagne sont sollicitées. Dans la très belle maison Ruinart, le responsable de l'hospitalité Olivier Livoir, est très clair "on reconnaît que la situation est compliquée", "il faut donc innover pour intéresser le public français et le public local champenois". La maison, propriété du groupe de luxe LVMH, avait lancé avant l'épidémie du coronavirus un chantier de numérisation de ces caves classées y compris celles interdites au public. Aujourd'hui, c'est devenu, en cette période post confinement et de protocole sanitaire strict, un atout pour accueillir les touristes. "On a lancé une visite virtuelle, on va pouvoir découvrir l'intégralité de nos caves".
 
© Raphael Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

La maison de champagne propose un brunch chaque week-end sur réservation. Un mois après la réouverture, selon Olivier Livoir "les week-ends sont déjà complets."

Reste que la vigilance est de mise comme nous le confirme ce touriste belge croisé ans le centre-ville "c'est super agréable, mais il faut faire attention, le covid est encore là".
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme coronavirus santé société économie champagne culture gastronomie europe politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter