• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

VIDÉO - Reims : des centaines de fans pour l’ouverture de l’Echoppe Magique d'Harry Potter

L'ouverture de la boutique consacrée à Harry Potter, l'Echoppe Magique, le samedi 17 août 2019, a attiré des centaines de fans à Reims / © Flore Caron - France 3 Champagne-Ardenne
L'ouverture de la boutique consacrée à Harry Potter, l'Echoppe Magique, le samedi 17 août 2019, a attiré des centaines de fans à Reims / © Flore Caron - France 3 Champagne-Ardenne

Après avoir cherché pendant plusieurs semaines où elle se cachait, les fans ont enfin pu pénétrer dans l’échoppe magique de Reims. Cette boutique consacrée à Harry Potter a ouvert ses portes samedi 17 juillet 2019 et a attiré des centaines de champenois.
 

Par Flore Caron

Ni la pluie ni le vent n’auront découragé les fans d’Harry Potter ce samedi 17 août 2019 à Reims. A 9h45 déjà, une cinquantaine de personnes attendait patiemment – ou pas - l’ouverture de l’Echoppe Magique, une boutique entièrement dédiée à l’univers du petit sorcier aux lunettes rondes.

En ouvrant la porte, les clients sont plongés dans un autre monde. La bande originale du film défile, les murs font référence au chemin de traverse et la chouette Hedwige est prête à se rendre à Poudlard trônant sur une pile de bagages.  Parmi les produits dérivés, les clients ont l’embarras du choix : baguettes, capes mais aussi bières au beurre et le monstrueux livre des monstres. 
 

Fans jusqu’au bout des ongles

Le magasin ne peut pas accueillir plus 30 personnes en même temps, les autres doivent donc patienter dehors. Certains attendent jusqu’à une heure et demi pour pénétrer dans le monde merveilleux. Tous sont surexcités. Marine, 27 ans, cravate Harry Potter au cou, est tellement émue qu’elle en a du mal à parler « C’est un autre monde, on est ailleurs », s’émerveille-t-elle. Costume intégral ou simple accessoire, beaucoup sont, comme Marine, parés pour l’occasion.

Si Maxime Michel, le gérant le l’échoppe, a fait le choix d’ouvrir une boutique, c’est avant tout pour répondre à une forte demande des fans. Il en gère déjà deux autres dans l’Est de la France, à Nancy et à Strasbourg et il est lui-même surpris du succès qu’elles rencontrent « Quand on a ouvert la première, on ne s’attendait pas à un tel engouement ».
 

Cet ancien banquier a tout arrêté pour se consacrer à Harry Potter. « Fan depuis toujours » - il s’est déjà rendu quatre fois dans le studio Warner Bross à Londres – il pensait initialement n’en ouvrir qu’une seule.

Pour l’instant ces employés ne sont que des proches « C’est une affaire familiale et amicale » explique Maxime Michel, mais un poste de vendeur sera ouvert bientôt pour la plus grande joie de certains : sans même avoir posté la moindre annonce, le gérant a déjà reçu … 200 CV !
 

Quand on aime, on ne compte pas

Après avoir fait la queue pour rentrer, les fans font la queue … pour payer. « J’ai fait une heure et quart de queue pour voir la boutique », affirme l’un des clients. Je ne suis quand même pas venu pour rien ». Il repart, sacs pleins à la main et vient de débourser une centaine d’euros.
 


Des étoiles dans les yeux, Didier, sa femme et sa fille, ressortent de la boutique après y avoir passé une petite heure. « C’est l’ambiance Harry Potter à fond », raconte-t-il en sortant. « C’est magique avec la musique ». La famille, qui était plus qu’enthousiaste quand elle a entendu parler de l’ouverture de cette boutique, a activement participé au jeu de piste. « On ne s’attendait pas à ce qu’il y en ait une à Reims ».

Deux amies repartent, elles, les mains vides après avoir attendu une heure pour rentrer, mais elles n’ont pas dit leur dernier mot. « On reviendra », sourient-elles. Mais quand il y aura un peu moins de monde » Certains ont fait beaucoup de route pour l’occasion : Christelle et Céline sont venues de Vertus, à une heure de route, avec leurs enfants mais selon elles, ça valait le coup. 

Midi. L’échoppe ne désemplit toujours pas. Lors des précédentes ouvertures, l’événement avait attiré pas moins de 1.200 visiteurs. Un nouveau record a été battu à Reims, puisque 1.400 clients ont été recensées pour cette seule journée d'ouverture, malgré une météo bien grise.
 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus