• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Un triste Noël pour les commerçants rémois

© A. Laroche /France 3 Champagne-Ardenne
© A. Laroche /France 3 Champagne-Ardenne

Le mouvement de contestation des gilets jaunes continue donc à une période où les français ont plutôt l'habitude de courir les magasins. Mais cette année, à 2 semaines des fêtes de Noël, les commerces sont loin d'être pris d'assaut. A Reims, on parle d'une baisse du chiffre d'affaires de 30%.
 

Par I.F avec N.B

  • En zones commerciales.
Encore un samedi assez triste pour les commerçants en cette période de Noël. Malgré une légère hausse de fréquentation par rapport aux premiers blocages des gilets jaunes, pas d'embouteillages dans les allées des parkings des zones commerciales.
Certaines enseignes constatent jusqu'à 80% de chiffre d'affaires en moins par rapport à l'an dernier.
D'autres restent toutefois positifs et attendent la dernière semaine de décembre avant de mesurer l'impact des blocages.
  • En centre-ville.
Ce samedi il y avait foule dans les rues de Reims. Certaines personnes rattrapent le temps perdu. Dans un magasin de jouets du centre-ville, la gérante affirme que jamais Noël n'a été aussi maussade.
Un manque à gagner conséquent pour les commerçants.

Les grands bénéficiaires de cette chute d'activité sont les sites de commerce en ligne.
 
Triste Noël pour les commerces rémois

 

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus