Trois chiffres que vous ignoriez peut-être à propos du Rallye Monte-Carlo Historique

Publié le Mis à jour le

Ce 1er février, une centaine de voitures partira du parvis de la cathédrale de Reims pour le Rallye Monte-Carlo Historique. L'occasion de (re)découvrir trois chiffres à savoir sur l'événement.
 

Reims, seule ville à avoir accueilli les 22 départs

Pour cette 22ème édition et depuis 1998, le Rallye Monte-Carlo Historique prend son départ dans différentes villes européennes. Cette année, les équipages s'élanceront depuis Reims, Athènes, Bad Hombourg, Barcelone, Glasgow, Milan et Monaco. Mais ce que vous ignoriez peut-être, c'est que la cité des sacres est la seule à avoir eu le privilège d'être ville-départ pour ces 22 éditions.

 
 

111 véhicules au départ de Reims

Cette année, plus d'un tiers des 321 équipages qui participent au rallye sont au départ de Reims. En effet, pas moins de 111 véhicules sont au départ de Reims. L'occasion pour les curieux de voir une multitude de véhicules, mythiques, classiques ou atypiques. Parmi les voitures, vous trouverez la Vespa 400 de François Durin, un Marnais qui parcourra les 2.500km aux côtés de deux amis, eux aussi au volant du petit bolide italien.

 
 

13 nationalités dont 21 équipages régionaux

C'est aussi ce qui fait la richesse de ce rallye. Pas moins de 13 nationalités seront au départ de Reims. Les équipages viennent entre autre d'Allemagne, du Royaume-Uni, de Belgique, du Danemark, de Lettone, de Norvège, de Russie ou encore de Suisse. Sur les 111 équipages, on compte bien évidemment des Français, parmi lesquels 21 régionaux. Nous avons d'ailleurs rencontré Catherine Doussier, 65 ans, Marnaise qui participera à bord de sa Mini.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité