Une Rémoise invite les habitants du quartier Croix-Rouge à s'essayer à la couture

Wax, coton, polyester, jean, soie tissée… autant de matières qu'associe et utilise Audrey Houdet, créatrice de mode de 35 ans. Elle est installée au coeur du quartier Croix-Rouge depuis un an et demi. 

Audrey Houdet, présidente de l'atelier Këysha Création nous présente deux confections sur-mesure
Audrey Houdet, présidente de l'atelier Këysha Création nous présente deux confections sur-mesure © M. Cugnot - France 3 Champagne-Ardenne
Autrichienne-hollandaise du côté de son père et grecque-italienne du côté de sa mère, Audrey est une blonde d'environ 1m80 qui ne se prive pas d’enfiler des talons de dix centimètres.
Créatrice de mode autodidacte, Audrey s’inspire de la richesse du monde en proposant des tenues stylées africaines, modernes, vintages etc. Elle offre d’ailleurs son savoir-faire dans son atelier de couture associatif, aux résidents du quartier Croix-Rouge.

Pulpeuse et élégante, on remarque tout de suite que son rouge à lèvres marron est assorti à ses grands yeux sombres.

La couture, une passion transmise par ses deux grands-mères

Ma grand-mère paternelle faisait tout elle-même. Elle confectionnait de beaux vêtements pour mon papi,

confie Audrey Houdet avec enthousiasme.

Un côté artistique également développé du côté de sa grand-mère maternelle. Elle était peintre et passionnée par la couture, à tel point qu'elle "côtoyait les gratins parisiens."

Elle a porté l'une des premières robes noires en velours de Pierre Cardin. À l'époque, il n'était pas encore connu,

exprime avec fierté la jeune femme.

Devant les observations bienveillantes de ses mentors, Audrey réalise ses premiers crochets, tricots et tenues pour habiller ses plus belles barbies et poupées. Encouragée par ses guides, elle décide alors d'aller plus loin en concevant son premier patron. Depuis, la styliste s'est perfectionnée et a à cœur de partager son engouement pour la couture.
 
Audrey Houdet est en pleine couture
Audrey Houdet est en pleine couture © M. Cugnot

La naissance de l'atelier Këysha Création

Ses amies la décrivent comme une femme volontaire, généreuse et déterminée.

Quand on la rencontre, on sent tout de suite l'amour qu'elle veut donner,

témoignent Sarah Koaum et Immaculé Lokadi, deux amies.

Audrey Houdet défend un style original et moderne. Elle est capable de marier des matières complètement différentes, telle du wax (un tissu de coton imprimé africain) avec du simili-cuir pour sublimer chacun de ses modèles. Ses enfants grandissent, et très vite, l'envie de se surpasser l'absorbe.
Elle décide donc d'aller à la rencontre de Albain Tchignoumba, un conseiller départemental de la Marne, proche des habitants de Croix-Rouge.
 
Albain Tchignoumba, élu de proximité, soutient Audrey Houdet depuis le début de son projet.
Albain Tchignoumba, élu de proximité, soutient Audrey Houdet depuis le début de son projet. © A. Houdet
 

Cette entrevue a tout déclenché

Audrey m'a sollicité pour monter un projet associatif. Elle souhaitait mettre en place un atelier artisanal tourné vers la mode pour apporter du dynamisme dans le quartier,

explique Albain Tchignoumba
 
Albain Tchignoumba prend la parole lors du gala associatif Këysha Céation / le 7 juillet 2018
Albain Tchignoumba prend la parole lors du gala associatif Këysha Céation / le 7 juillet 2018 © M. Camara


Son désir, c'est de rendre accessible la couture, la mode et le sur-mesure à tous les portefeuilles et notamment dans ce quartier populaire qu'Audrey connait bien.
Avec l'aide et le soutien d'Albain, elle fait de son rêve une réalité. L'atelier Keÿsha Création prend la forme d’une association en octobre 2017. 
  

D'où vient le nom Keÿsha Création ?

J'ai rencontré des Geishas et j'ai été subjugée par leur beauté et leur tenue. Je recherchais à ce moment-là le nom de mon logo et ai pensé m'en inspirer… le K remplace la première lettre, ce qui donne Keÿsha et "création" pour les confections sur-mesure – Audrey Houdet

Cette femme réussit à mêler passion et milieu associatif et a déjà mis en place des ateliers de relooking et de travail sur l'image de soi pour l'association "Deux mains c'est maintenant" (personnes en situation de précarité).

Mais son ambition l'oblige à aller plus loin :

J'aimerais apporter des conseils à des personnes en réinsertion professionnelle et surtout, aider les sans domiciles fixes personnes dans la rue pour qu'ils retrouvent confiance en eux,

évoque Audrey avec émotion.

En savoir plus sur Audrey Houdet

Née dans la Marne en 1983, elle grandit dans un village situé près de Suippes. Elle est la benjamine d’une famille de trois enfants. À ses 7 ans, ses parents se séparent et sa mère décide de s'installer dans le quartier Croix-Rouge. Elle s'adonne à l'équitation, un loisir qu'elle ne laisse pas de côté même après son départ en internat à Rethel. Elle se cherche et hésite entre deux filières. Elle se lance finalement dans l’hôtellerie à Château-Thierry où elle décroche un CAP BEP et un BAC professionnel. Elle intègre alors plusieurs hôtels restaurant de luxe un peu partout en France mais enracinée à Croix-Rouge, Audrey Houdet décide de revenir dans le quartier.
 
"Les Urbanités" à Croix-Rouge
Dans le cadre du projet "Les Urbanités", la mode du quartier sera proposée les 23 mars et 5 avril prochains par la médiathèque Croix-Rouge.
Différentes créations uniques seront présentées pour mettre à l'honneur des matières brutes telles : le wax, le jean et le cuir.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page Facebook L'atelier de Keÿsha Création.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mode sorties et loisirs