Marne : devenez testeurs de pâtes artisanales pour une exploitation à Sézanne

Caroline Payen et Jean-Baptiste Vervy, deux habitants de Sézanne (Marne), vont créer leur gamme de pâtes artisanales à partir de leur blé. Pour y parvenir, ils ont lancé une campagne de financement participatif et recherchent des contributeurs-testeurs.
 
Avant de démarrer leur production de pâtes, des exploitants marnais recherchent des testeurs.
Avant de démarrer leur production de pâtes, des exploitants marnais recherchent des testeurs. © Caroline Payen
La campagne s’appelle “Lançons les pâtes éco-friendly !”. À première vue, elle ressemble à un financement participatif classique nécessaire pour consolider une trésorerie avant une nouvelle production. Mais pour les porteurs du projet, c’est bien plus que cela. En échange d’une participation (à partir d’un euro), ils vont proposer un programme de pasta-testeurs avec questionnaires et échanges.

À l'origine de cette initiative un couple : Caroline Payen et Jean-Baptiste Vervy. La première est issue d’un milieu agricole et a travaillé 10 ans dans le secteur de l’agro-alimentaire. Le second est agriculteur depuis 14 ans et a repris l’exploitation familiale. « On va créer un groupe sur les réseaux sociaux pour interagir. L’idée, c’est d’avoir une émulation entre contributeurs, résume Caroline. Notre souhait est d’embarquer le consommateur avec nous pour finaliser le projet. »
 
Caroline Payen et Jean-Baptiste Vervy vont lancer en mars 2021 leur marque de pâtes artisanales
Caroline Payen et Jean-Baptiste Vervy vont lancer en mars 2021 leur marque de pâtes artisanales © Caroline Payen


Derrière ce projet local et artisanal, se cache la volonté de réaliser un produit issu de leur propre culture. « C'est pouvoir aller au bout de la chaîne et communiquer sur l’agriculture. » Pour les donateurs les plus généreux, des visites de l’atelier, de l'exploitation et une participation à la production seront proposés. L'envie de faire découvrir leur quotidien s'avère forte d'autant plus que Jean-Baptiste pratique l’agro-écologie. Un modèle agricole alternatif qui vise à promouvoir des systèmes alimentaires respectueux des hommes et de leur environnement.
 

Depuis le départ, on travaille en mode consultation. Ça donne de la visibilité et ça nous tient à cœur d’être dans le participatif avec les consommateurs.

 Caroline Payen, gérante de "Papote"

 


Le choix des pâtes 

Au départ, les idées se bousculaient. Ces deux gourmands, comme ils se qualifient, souhaitaient s'inscrire dans une consommation plus responsable. Finalement, les pâtes l'ont emporté ! Une denrée simple très consommée. « On a privilégié un produit qui est transformé, mais pas trop, proche de sa matière première puisqu'il suffit d’avoir une farine de blé dur et de l’eau », décrit Caroline.

Résultat : leur marque "Papote" est née récemment après tout de même plusieurs années de réflexion. « J’ai stoppé mon activité salariée il y a 2 ans pour ne me consacrer qu’à ce projet. » Il a fallu suivre les phases classiques d'une création d'entreprise : l’étude de marché, le business plan, la recherche de financement, etc. 
 
Les pâtes seront fabriquées dans leur ferme des Grandes Tuileries située à Sézanne, Marne
Les pâtes seront fabriquées dans leur ferme des Grandes Tuileries située à Sézanne, Marne © Caroline Payen


« On arrive maintenant à l’étape de pré-lancement. » Jusqu'au jour J, ces Sézannais vont récolter les commentaires de leurs testeurs et réajusteront le tir si besoin. Tout sera passé en revue de la forme des pâtes à la première production. Leur date butoir : mars 2021. Le produit sera alors commercialisé dans différents points de distribution soit en vrac soit dans un emballage en carton. Et d'ici un an, pourquoi pas, dans leur propre ferme. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie agro-alimentaire consommation