Marne : un bébé de cinq mois meurt écrasé par un tracteur en pleines vendanges, une enquête ouverte

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matthieu Mercier .

Un nourrisson né en mai est mort le 31 août en pleines vendanges à Béthon dans la Marne. Il a été écrasé par un tracteur auprès duquel il se trouvait à l'ombre. Une enquête pour homicide involontaire est ouverte par le Parquet de Châlons-en-Champagne.

Le drame révélé par nos confrères de l'Union, provoque une onde de choc dans le village de Béthon dans la Marne. Un bébé de moins d'un an est mort le 31 août écrasé par un tracteur. Les faits se seraient produit vers 17h30, alors que la température avoisinait les 35 degrés. 

Un enfant né en mai, dans une famille issue de la communauté des gens du voyage dormait dans un couffin à l'ombre d'un tracteur. Le véhicule a reculé et l'enfant a été écrasé. Les parents l'ont immédiatement transporté à l'hôpital de Romilly-sur-Seine (Aube).

Chauffeur en garde à vue

"Cela s'est passé près des vignes, confirme le maire de la commune de Béthon, Daniel Gomes de Pinho, à France 3 Champagne-Ardenne, encore sous le coup de l'émotion. La sous-préfète d'Epernay me dit qu'une enquête est en cours et que le chauffeur est en garde à vue. C'est lourd, la commune ne parle que de ça. C'est une grosse catastrophe, moi je l'ai appris par un habitant de la commune".

L'accident a eu lieu sur la route de Bethon à Chantemerle, sur un chemin vicinal. Les vignerons du secteur sont eux aussi choqués. "C'est dommage qu'on emmène un bébé dans les vignes avec 38 degrés de chaleur c'est inadmissible, réagit le maire. On ne sait même pas comment ça s'est passé, car ils ont transporté leur bébé eux-mêmes à l'hôpital de Romilly-sur-Seine (Aube)". Le service départemental d'incendie et de secours de la Marne n'a en effet pas été prévenu de ce drame. 

Thèse de l'accident

Ce bébé âgé de cinq mois "avait semble-t-il été emmené là par sa mère ou avec sa mère, qui ne travaillait pas sur les vendanges", a expliqué à l'AFP la procureure de Châlons-en-Champagne, Ombeline Mahuzier. L'enquête, ouverte pour homicide involontaire, devra notamment déterminer pourquoi ce bébé se trouvait sur les lieux de ces vendanges, a-t-elle ajouté. 

Le conducteur du tracteur, "sans antécédent" et négatif à tous les dépistages effectués, a été entendu sous le régime de la garde à vue mais celle-ci a été levée sans qu'il soit mis en examen, a expliqué la magistrate.   "Il indique qu'il a fait un premier tour de contrôle avant de démarrer le tracteur et pour l'instant on privilégie évidemment une thèse totalement accidentelle" a-t-elle résumé.

cet homme "n'a pas vu de couffin ou de bébé à proximité immédiate du tracteur mais on va prendre le temps d'éclaircir tout cela, compte tenu du caractère absolument dramatique de ces faits", a insisté Ombeline Mahuzier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité