Elections départementales 2021 en Meurthe-et-Moselle : les résultats du second tour

Publié le Mis à jour le

Malgré la faible participation, la majorité sortante de gauche conserve le département. Elle a devancé son opposition dans 15 cantons sur 23. Valérie Beausert-Leck, la présidente sortante PS est battue dans son canton de Laxou.

Valérie Beausert-Leick l’avait martelé à notre micro pendant sa campagne : "je préfère perdre dans mon canton que gagner dans un autre". La présidence sortante est exaucée : sa centaine de voix d’avance au premier tour ne lui a pas permis de l’emporter au deuxième face au député-maire de Laxou Laurent Garcia.

Elle échoue finalement de 400 voix derrière le premier magistrat de la ville, avec une abstention relativement contenue à 58,23%.

Qui pour lui succéder dans le fauteuil de présidente ? Très certainement l’ancienne députée Chaynesse Khirouni, élue facilement dans le deuxième canton de Nancy avec 61,52% des voix. La protégée de Mathieu Klein, le maire de Nancy, a été mise sur orbite bien avant le résultat de ce soir.

Le canton de Nancy 1 bascule à gauche avec la victoire du binôme écologiste Al Kattani/Mariette.

Depuis 1998, et la victoire de Michel Dinet (PS) face à Jacques Baudot (UDF), l’alliance des socialistes et des communistes, associés aux écologistes, a permis de conserver la prise de guerre, dans un département sociologiquement hétérogène. Au nord le Pays-Haut, citadelle rouge encore bercée par les souvenirs de l’industrie, et au sud des cantons plus ruraux, qui oscillent entre le centre-droit et la droite traditionnelle. Nancy, bastion du radicalisme, fait bande à part.

Trois sièges

En 2015, le département s’est doté d’une majorité de conseillers de gauche à trois sièges près. La mort de Michel Dinet a précipité un an plus tôt l’élection de son dauphin, Mathieu Klein, qui cède à son tour son fauteuil en 2020, lorsqu’il est élu maire de Nancy à la tête d’une liste d’union de la gauche. Valérie Beausert-Leick récupère le trône, qu’elle remet en jeu dans une position personnelle inconfortable. Défaite, l'ancienne proviseure permet tout de même à la gauche de conserver le département : "c'est une victoire collective, je savais que j'avais une tâche difficile, j'ai eu des adversaires qui n'ont pas fait une campagne correcte, je suis battue mais la tête haute".

La gauche prend notamment le canton de Pont-à-Mousson, d'une courte tête, moins de deux cent voix d'avance.

La droite en retrait

Le leader de la droite départementale, Luc Binsinger, est réélu dans son canton de Jarville la Malgrange avec 61,39 % des voix. Il a pu affronter la gauche sereinement dans son canton. Mais le maire de Saint-Nicolas-de-Port a dû compter ses troupes, qui ne sont jamais apparues en mesure de renverser la table lors du second tour. La prise de Laxou fait chuter la présidente sortante, mais les résultats sont conformes à la tendance du premier tour.

Pour l’emporter, et mettre fin à 23 ans de règne de la gauche, la droite était condamné à un Grand Chelem. Le Rassemblement National est en net recul, avec seulement six binômes présents au second tour contre huit en 2015. Il ne l'a emporté dans aucun canton : en Meurthe-et-Moselle, la formation lepéniste a été réduite au rôle de spectateur.

Les candidats au second tour en Meurthe-et-Moselle étaient :

Baccarat

1. M. MARCHAL Michel et Mme PAYEUR Valérie (UCD) ELUS 62,31%
2. M. LEJAL Lucien et Mme PELGRIN Françoise (RN) BATTUS 37,69%

Entre Seille et Meurthe

1. Mme CHARTON Cécile et M. VIGNERON Florent (RN) BATTUS 39,75%
2. Mme BOURSIER Catherine et M. CAPS Antony (UGE) ELUS 60,75%
 

Grand Couronné

1. M. DESSEIN Jean-Pierre et Mme KRIER Catherine (UCD) ELUS 57,32%
2. Mme BASTIEN Marie-Christine et M. BEN ISMAIL Zyede (UGE) BATTUS 42,68%

Jarny

1. Mme FIAT Caroline et M. ZANARDO Jacky (UGE) ELUS 64,49%
2. Mme FRICQUEGNON Anne et M. MUCCI Luigi (RN) BATTUS 35.51%

Jarville-la-Malgrange

1. M. KOWALSKI Philippe et Mme MIROULT Stéphanie (UGE) BATTUS 38,61%
2. M. BINSINGER Luc et Mme LEMAIRE-ASSFELD Sabine (UCD) ELUS 61,39%

Laxou

1. Mme ENGEL Nathalie et M. GARCIA Laurent (UCD)
2. M. BAUMANN Pierre et Mme BEAUSERT-LEICK Valérie (UGE)

Le Nord-Toulois

1. Mme LALANCE Corinne et M. LOCTIN Jean (UCD) ELUS 58,88%
2. M. FOURRIERE Denis et Mme JARROUSSE Chantal (UGE) BATTUS 41,12%

Longwy


1. M. DIDELOT Gérard et Mme FERRARO Muriel (UCD) BATTUS 48,24%
2. Mme BALON Sylvie et M. HAMEN Vincent (UGE) ELUS 51,76%

Lunéville-1


1. Mme HOUCHARD Marie-Neige et M. VALOIS Thibault (UGE) BATTUS 39,39%
2. Mme HUGO-CAMBOU Alexandra et M. VARIN Christopher (UCD) ELUS 60,07%

Lunéville-2

1. M. BAZIN Thibault et Mme LASSUS Anne (UCD) ELUS 62,21%
2. Mme MATHIS Evelyne et M. SONREL Christophe (UGE) BATTUS 37,79%
 

Meine au Saintois

1. Mme HENON Cinthya et M. KLEIN Jérôme (UCD)
2. M. KIEFFER Denis et Mme THIRION Barbara (UGE)
 

Mont-Saint-Martin

1. M. DE CARLI Serge et Mme POPLINEAU Monique (UGE) ELUS 56,56%
2. M. GILLARDIN Eric et Mme LEFEBVRE Karine (UCD) BATTUS 43,44%

Nancy-1


1. Mme AL KATTANI Marie et M. MARIETTE Sylvain (UGE) ELUS 51,65%
2. M. DAP Matthieu et Mme MAYEUX Sophie (UCD) BATTUS 48,35%
 

Nancy-2

1. Mme HADRIE Carina-Anne et M. ROUYER Olivier (UCD) BATTUS 38,48%
2. Mme KHIROUNI Chaynesse et M. PERRIN Anthony (UGE) ELUS 61,52%

Nancy-3

1. M. ADAM Lionel et Mme SILVANI Silvana (UGE) ELUS 57,62%
2. M. GABRIEL Jean-François et Mme MILLET Prisca (UCD) BATTUS 42,38%

Neuves-Maisons

1. M. BELLORINI Anthony et Mme GRANDBARBE Nathalie (RN)
2. Mme BARDOT NORMAND Audrey et M. SCHNEIDER Pascal (UGE)

Pays de Briey

1. M. CORZANI André et Mme LUPO Rosemary (UGE) ELUS 65,16%
2. M. HALFTERMEYER Remy et Mme MANGEON Anaïs (RN) BATTUS 34,84

Pont-à-Mousson

1. Mme CURINA PRILLIEUX Marlène et M. PIZELLE Stéphane (UCD) BATTUS 48,39%
2. Mme BARREAU Jennifer et M. BERTELLE Bernard (UGE) ELUS 51,61%

Saint-Max

1. M. PENSALFINI Eric et Mme SCAGLIA Sylvaine (UCD) ELUS 52,33%
2. Mme CADET Nadine et M. RUHLAND Grégoire (UGE) BATTUS 47,67%

Toul

1. M. MARTIN-TRIFFANDIER Emilien et Mme PILOT Michèle (UGE) ELUS 62,64%
2. M. BOULOGNE Anthony et Mme DI REZZE Muriel (RN) BATTUS 37,36%
 

Val de Lorraine Sud

1. M. MAILLOT Olivier et Mme MULLER Caroline (RN) BATTUS 38,31%
2. Mme AMAH Marie-José et M. LAMOTTE Séverin (UGE) ELUS 61,69%
 

Vandoeuvre-lès-Nancy

1. M. SAINT DENIS Marc et Mme THOMAS Sandrine (UCD) BATTUS 32,50%
2. Mme CRUNCHANT-DUVAL Sylvie et M. HABLOT Stéphane (UGE) ELUS 67,50%

Villerupt

1. Mme CRUCHANT Marie et M. MEYER Jonathan (RN) BATTUS 29,26%
2. Mme SILVESTRI Annie et M. TROMBINI Bruno (UGE) ELUS 70,74%
 

Chaynesse Khirouni : sa vie son oeuvre

Née à Douai (Nord), elle a grandi en Moselle, à Rombas et Woippy. Installée dans le quartier du Haut du Lièvre à Nancy durant ses études en gestion et administration des entreprises, Chaynesse Khirouni s’engage dans le milieu associatif dans les années 90. Elle crée notamment la délégation lorraine de l’ADIE, une association de microcrédit.

En 2008, elle se lance en politique lors des élections municipales de Nancy. Troisième sur la liste du Parti Socialiste, elle devient conseillère municipale et communautaire du Grand Nancy. Adhérente du PS depuis cette prise de mandat, elle est élue ensuite aux côtés de Mathieu Klein, alors Vice-Président du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, en tant que suppléante à l’élection cantonale de Nancy Nord en 2011.

Chaynesse Khirouni remporte les élections législatives de la 1ère circonscription  de Meurthe-et-Moselle en 2012. Elle bat Laurent Hénart, qui est élu maire de Nancy en 2014. La députée socialiste siège à la commission des affaires sociales. Elle est notamment auteure de la Loi n°2014-788 du 10 juillet 2014, relative à l’encadrement des stages et à l’amélioration du statut des stagiaires, dont elle est également rapporteur.

Elle perd son mandat face à la députée LREM Carole Grandjean en 2017.  Elle est élue vice-présidente à la transition écologique de la Métropole du Grand Nancy en 2020. Chaynesse Khirouni était candidate aux côtés d’Anthony Perrin pour le canton de Nancy 2 aux élections départementales 2021.