De Marcel-Picot à la FIFA, Platini dans le rétro

Lors des 50 ans de France 3 Lorraine en 2013, nous avions parcouru en archives la carrière de Michel Platini en Lorraine. A revoir aujourd'hui, au moment où l'ancien numéro 10 de l'équipe de France ambitionne à être le futur numéro 1 du foot mondial.

Hormis deux échecs douloureux en demi-finales des Mondiaux 1982 et 1986, "Platoche" a tout gagné en 15 ans de carrière. La Coupe de France avec Nancy (1978), le championnat de France avec les Verts de Saint-Etienne (1981), le championnat d'Italie avec la Juventus Turin (1984, 1986). L'enfant de Joeuf (Meurthe-et-Moselle) a en effet été le premier Français de renom à partir en Italie cultiver la gagne.

            

 

Après le maillot de joueur et avant le costume de dirigeant, Platini a revêtu le survêtement d'entraîneur, lui le stratège-né. Toutefois, son mandat de sélectionneur des Bleus a laissé un goût d'inachevé (élimination au 1er tour de l'Euro-92).
           
Ensuite ? Une ascension irrésistible: coprésident (avec Fernand Sastre) du comité d'organisation du Mondial-1998, conseiller spécial de Joseph Blatter qu'il a contribué à faire élire à la tête de la Fifa (1998) et auquel il veut maintenant succéder, vice-président de la FFF en 2001, président de l'UEFA depuis 2007.