Cet article date de plus de 3 ans

Forêt de Haye : opération forêt fermée

L'intersyndicale de l'Office National des Forêts a décidé de fermer la forêt domaniale de Haye le vendredi 20 avril 2018, une fermeture symbolique pour alerter les citoyens des dangers qui menacent la forêt publique.
Après les cheminots, les avocats, les pilotes d’Air France, ce sont  les forestiers de l’Office national des forêts (ONF) qui ont décidé à nouveau de protester contre leur direction et le gouvernement.

Depuis le 21 mars 2018, à l’occasion de la journée internationale des forêts, les syndicats multiplient les actions de sensibilisation du public un peu partout en France.


« Un mois sans forêts publiques »

Ils ont notamment lancé une opération baptisée « un mois sans forêts publiques ».

Des autocollants «forêts publiques fermées» fleurissent ici et là en forêts communales et domaniales.

Pour clore l’opération « un mois sans forêts publiques » l’intersyndicale a choisi de fermer symboliquement la forêt de Haye pour sensibiliser «les citoyens face aux menaces qui pèsent sur la forêt».

 

Fermeture symbolique de la forêt de Haye ©France 3 Lorraine

 


Pour l’intersyndicale : L'avenir de l'Office National des Forêts semble aujourd'hui menacé par certaines réformes du gouvernement.

Elle dénonce les décisions prises par la direction de l'ONF et leurs Ministères de tutelle (Agriculture et Environnement).

Ce sont "des choix qui remettent en cause le statut de l'ONF et conduiront à une privatisation de la gestion des forêts publiques ainsi qu'une industrialisation de ces forêts".

 

"AIDEZ NOUS À PROTÉGER NOS FORÊTS"


Les syndicats de l'ONF tentent ainsi de sensibiliser les citoyens, avec des mobilisations et des fermetures symboliques de forêts.

Une action similaire avait été lancée dans les Vosges le 12 avril 2018 avec une fermeture symbolique de la forêt domaniale du Ban d’Uxegney sur les hauteurs de Chantraine.
La Forêt de Haye
La Forêt domaniale de Haye est située  dans une boucle de la Moselle à l'ouest de Nancy.
Elle s'étend sur plus de 6.000 hectares , et elle est fréquentée par 1,5 million de visiteurs par an.
C'est un véritable "poumon vert" pour les Nancéiens qui viennent s'y détendre ou pratiquer des loisirs de pleine nature. Son classement en "forêt de protection" est en cours.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
forêt nature manifestation économie social