Grippe aviaire: Nancy confine les oiseaux de la Pépinière

C'est l'autre virus qui inquiète en ce moment: le H5N8, le virus de la grippe aviaire. La ville de Nancy annonce ce jeudi 12 novembre qu'elle prend des mesures de confinement pour les oiseaux qui vivent au parc de la Pépinière.

Les paons sont les oiseaux les plus compliqués à mettre à l'isolement.
Les paons sont les oiseaux les plus compliqués à mettre à l'isolement. © France télévisions
Jeudi 5 novembre, l'Etat a placé 45 départements français dont la Meurthe-et-Moselle en risque élevé d'introduction de la grippe aviaire H5N8. L’automne est une période traditionnelle de migration des oiseaux et les craintes de voir se disperser ce virus qui infecte les oiseaux sauvages sont élevées.
La Ville de Nancy  annonce qu'elle confine les 125 d'oiseaux de 19 races ou variétés, accueillis dans l'espace animalier de la Pépinière. Des panneaux d'information ont été installés pour informer le grand public de ces mesures sanitaires.
Dès le 6 novembre, les services de la ville avaient capturé la "quasi-totalité" des oiseaux des deux bassins pour les déplacer dans des bâtiments clos.
Reste les soixante-cinq paons, issus de souches sauvages et domestiques à la fois. Un tiers a déjà été capturé. "Cette opération est plus délicate et requiert du temps. Les paons sont peu sensibles à la grippe aviaire.", précise la ville de Nancy dans son communiqué. 
"La Ville de Nancy aménage actuellement huit espaces mobiles de trois mètres sur trois afin de les confiner dans les meilleures conditions possibles."
Trois de ces espaces mobiles seront destinés aux 20 poules meusiennes de l'association La Passerelle. Depuis le week-end dernier, les poules sont nourries dans leur poulailler et non plus à l'extérieur.
Les bassins aquatiques seront mis à sec demain pour éviter la venue de canards sauvages.
Rappelons que le virus de la grippe aviaire n'est pas considéré comme transmissible à l'homme.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grippe aviaire agriculture économie