Cet article date de plus de 3 ans

Il fait chaud, le rail de guidage du tramway a soif à Nancy

Le tramway de Nancy continue de faire parler de lui, plus exactement son unique rail de guidage. Avec cette canicule, les services techniques du Grand Nancy sont obligés d’arroser le rail de guidage du tramway pour éviter qu’il ne se déforme sous l’effet de la chaleur.

 
il faut 40 M3 d'eau par jour pour refroidir le rail de guidage du tram de Nancy;
il faut 40 M3 d'eau par jour pour refroidir le rail de guidage du tram de Nancy; © France3 Ines Pons-teixeira
Deux camions-citernes circulent en permanence de 11 h à 19 h et lâchent en une journée 40 mètres cubes d’eau. Ce refroidissement à un coût environnemental mais c’est une obligation pour la sécurité. Au sol, la température dépasse les 50 degrés et sous l’effet de la chaleur, le rail peut se déplacer, soulever le béton et causer des accidents.
Philippe Huldinger, du Grand-Nancy nous explique:

Si le rail n’était pas refroidi, il y  aurait des dégâts sur les infrastructures qu'il faudrait réparer, avec un coût important. Nous devons également garantir l’exploitation pour pouvoir transporter les personnes en toute sécurité.

La chaleur devrait persister la semaine prochaine, les deux camions continueront l'arrosage du rail plusieurs fois par jour sur les 11 kilomètres du parcours.
 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tramway économie transports transports en commun canicule météo