Jarville : un important trafic de drogue démantelé

Quatorze personnes dont cinq mineurs sont soupçonnées d'avoir participé à un important trafic de drogue. Elle ont été interpellées lundi 18 juin à Nancy et ses environs. 

L'enquête a débuté vers la fin du mois de mai. Les dealers se retrouvaient dans la tour Volga à Jarville (54).  C'est ici que démarrait de trafic. Une cinquantaine de clients défilaient chaque jour pour venir chercher leur commande de drogue.
Et parfois il y avait même une file d'attente devant l'immeuble.  Le deal, ensuite, avait lieu ensuite dans les cages d'escalier.



La brigade des stups à donc mis en place des écoutes téléphoniques et des filatures mises qui rapidement ont permis de remonter la filière, mercredi 19 juin 2018. Du simple vendeur, souvent des mineurs, au donneur d'ordre, et les lieutenants. 


Des prix de la drogue défiants toute concurrence


Le business fonctionnait plutôt très bien. Les prix défiaient toute concurrence : entre 10 à 20 euros le gramme d'héroïne, de 70 à 90 euros, la dose de cocaïne alors qu'ailleurs elle est vendue plus de 100 euros.

Selon les enquêteurs, le trafic rapportait chaque mois un peu moins de 90.000 euros. 

 Aussi, les policiers ont décidé de lancer le coup de filet en même temsp à Jarville, Vandoeuvre, Nancy, Tomblaine et Varangéville.

Quatorze personnes, dont cinq mineurs, ont été interpellées. Elles seront présentées à un juge jeudi 21 juin 2018. 

Nicolas Jolibois, contrôleur général, répond aux questions de Patrick Germain de France 3 Lorraine.

Pour aller plus loin : France Bleu Sud Lorraine : https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-important-trafic-de-drogue-demantele-a-jarville-1529516182

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité