Le chef étoilé du restaurant la Maison dans le Parc à Nancy aux cuisines de C à Vous sur France 5

Pour la deuxième année consécutive, le chef étoilé Charles Coulombeau du restaurant la Maison dans le Parc à Nancy est aux cuisines de l'émission de télévision C à vous sur France 5. Il a régalé ce lundi 3 janvier 2023 les invités à la table d'Anne-Elisabeth Lemoine Tomer Sisley et Manu Payet.

C'est le principe de l'émission "C à vous" sur France 5, chaque soir, un chef de restaurant de prestige vient préparer en direct un repas pour les invités d'Anne-Elisabeth Lemoine. Et pour cette toute première semaine de 2023, comme ce fut déjà le cas à la même période l'an dernier, c'est le chef étoilé Charles Coulombeau, du restaurant La Maison dans le Parc à Nancy qui se retrouve derrière le piano de l'émission. 

Avoir l'honneur de commencer l'année avec toute l'équipe de "C à vous", c'est un exercice que le jeune chef, lauréat du titre "talent de demain", âgé d'à peine 30 ans relativise : "j'ai déjà fait l'ouverture de l'émission l'an passé. Ça coïncide avec ma seule disponibilité de l'année : c'est la quinzaine où le restaurant est fermé, alors cette semaine je suis à "C à vous" et la semaine prochaine je serai en repos." Ça tombe bien !

Pour cette toute première émission de l'année, le lundi 3 janvier 2023, le chef Coulombeau -et non pas Columbo, comme l'a prononcé toute la soirée l'animatrice un rien gaffeuse Babeth Lemoine, qui a aussi écorché le nom de son établissement- a eu totalement carte blanche. Au menu ce lundi donc un carpaccio de langoustines mariné aux agrumes (citron, citron vert et kalamonchu) accompagné de coquillages et d'herbes et de fleurs pour le décor. Un plat qui a récolté les félicitations de Manu Payet. (À voir en cliquant sur le lien et en avançant au TC 58.00)

Le comédien, alors qu'Anne-Elisabeth Lemoine lui demandait si lui aussi, avait apprécié de regarder les matchs de football de l'équipe de France lors de la Coupe du monde au Qatar 2022, a rebondi en disant "Ah oui, oui, j'étais très excité, je ne suis pas reconnu, mais alors ce qu'on mange là... c'est absolument divin. Bravo chef !" Un bravo largement partagé par toute l'équipe qui a pu profiter du rab que le jeune chef leur avait mis de côté. L'un des techniciens a même déclaré à Charles Coulombeau qu'il faisait partie de son top trois des meilleurs plats mangés après les émissions. Fin connaisseur. 

Pour les autres soirées de la semaine, le chef ne peut pas trop révéler ses plats qu'il va réserver aux invités. Il a juste pu nous confier qu'il y a aura de la viande rouge, de la viande blanche, du poisson et pour vendredi un repas végétarien.

Pour préparer ses assiettes il a entièrement carte blanche et a choisi d'être fidèle a ce qu'il fait dans son restaurant, sur sa carte habituelle. "L'idée, dans une émission comme celle-là, ce n'est pas d'en mettre plein les yeux et de servir dix grammes de caviar par personnes. Je préfère garder ma philosophie, qui est fondée sur une démarche écoresponsable. Dans ma cuisine, avec mon équipe, nous utilisons les parures de légumes, les produits du terroir et du territoire. C'est le plaisir de montrer ce que l'on fait à plus d'un million deux de téléspectateurs !"

Un resto écoresponsable et un chef généreux

Il a raison de d'évoquer une philosophie de la cuisine. Avec son équipe composée de 35 personnes, il s'attèle chaque jour à exploiter les produits de saison, locaux, ainsi que leurs parures. Ce terme de cuisine désigne les morceaux restants après que les viandes, ou poissons ou légumes aient été parés. C'est-à-dire les épluchures, les morceaux de gras ou de nerf, les arêtes de poissons ou les têtes de crustacés qui peuvent servir à faire des fumets, des fonds de sauces et autres jus. Une cuisine qui vise à réduire son impact sur l'environnement

Mais non content d'exploiter ces matières le plus possible dans les assiettes servies dans son établissement, il les ré-exploite une fois de plus pour fournir des soupes aux Restos du Cœur. "Pour le restaurant on respecte des coupes de légumes spécifiques, on ré-exploite une première fois les restes de ces morceaux taillés, pour faire des purées pour le restaurant. Le reste on l'utilise pour faire des soupes auxquelles on ajoute des épices et parfois aussi du pain" explique Charles Coulombeau. Ainsi chaque semaine de l'année, l'équipe fournit 50 litres de soupe au profit des bénéficiaires de l'association solidaire. Une vraie organisation, car la soupe est conditionnée dans des bouteilles d'eau vidées par les clients du restaurant. Les bouteilles sont désinfectées et refermées; des étiquettes de DLC sont ensuite collées avant d'être données à l'association. 13.000 repas ont ainsi été fournis par le restaurant en 2022, selon le jeune chef. Solidaire.

Un nouveau projet : un food truck

Le jeune chef n'a pas l'intention de se reposer sur ses lauriers. Après la première étoile obtenue en janvier 2022 quelques jours après son premier passage à C à vous, il a obtenu en décembre 2022 le titre de "Grand de Demain" remis par le célèbre guide Gault et Millau. Mais les récompenses du sérail c'est une chose, et le plaisir de satisfaire les papilles du plus grand nombre c'en est une autre. Alors, afin de populariser sa cuisine, il a décidé de se lancer dans l'aventure food truck.

Après la réouverture du restaurant, prévue le 18 janvier, Izakaya Nancy, c'est son nom, ira dans de site en site dans la métropole du Grand Nancy, à la rencontre des gastronomes (Brabois, Artem, Fléville-devant-Nancy et la Car avenue près de la Sapinière).  La cuisine du food truck garde la même inspiration que celle de son grand frère restaurant. De la cuisine traditionnelle aux inspirations japonaises. Burgers, tempuras, plats du jour, brownies au miso et gâteaux au thé matcha à la carte.

Rendez-vous les midis du mardi au samedi.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité