Livre sur la Place à Nancy : la vie de Marthe Richard jusqu’à son engagement dans la lutte contre les bordels

Présente au Livre sur la Place du 9 au 11 septembre 2022, l’autrice nancéienne, Catherine Rouyer-Durand, publie un nouveau livre intitulé "La Vie fabuleuse de Marthe Betenfeld". Elle y retrace le destin de la célèbre meurthe-et-mosellane Marthe Richard.

Jusqu’au 11 septembre prochain, sur son stand du Livre sur la Place, Catherine Rouyer-Durand, déjà connue pour son précédent ouvrage consacré à Chrétienne de Danemark, présente son nouveau livre : "La Vie fabuleuse de Marthe Betenfeld". L'occasion de lui poser quelques questions pour en savoir plus.

Après Chrétienne de Danemark, pourquoi avoir jeté votre dévolu sur Marthe Richard ?

En faisant des recherches pour écrire le livre sur Chrétienne de Danemark, j’ai été amené à rechercher du côté de Blâmont en Meurthe-et-Moselle, où Chrétienne de Danemark avait un douaire et c’est là que je me suis rendu compte que Marthe Richard était née à Blâmont. De là, je me suis dit : "Tiens c’était une lorraine ?" Je ne le savais pas. J’ai noté ça dans un coin de ma tête et ensuite j’ai fait des recherches. Je me suis rendu compte en consultant les recensements qu’elle avait vécu à Nancy. Tout d’abord rue de Laxou, puis rue du moulin de Boudonville et donc j’ai commencé comme ça à détricoter sa vie et ça m’a passionné d’où l’idée de cet ouvrage.

    Qu'avez-vous découvert  que nous ne sachions déjà ?

    Je me suis vraiment intéressée à toute sa période nancéienne. Dans la plupart des biographies, on évoque à peine le fait qu’elle soit née en lorraine et moi, c’est ce qui m’intéressait. C’est une clef de l’explication de sa vie : sa jeunesse en Lorraine, son adolescence, le fait qu’elle ait vécu dans une famille pauvre, qu’elle était couturière, que lentement elle a glissé vers la prostitution. C’est aussi tout ce système-là, le système nancéien de la prostitution ouvrière que j’ai essayé de décoder.

    Je me suis rendu compte que Nancy était en pleine extension, elle est passée de cinquante mille à cent mille habitants et qu’il y avait plus de dix mille soldats qui étaient en poste à Nancy et qu’il fallait leur trouver des jeunes filles pour leur changer les idées.

    Catherine Rouyer-Durand

    C’est un véritable système avec les bonnes de café, les ouvrières, les couturières qui se prostituaient un peu partout à Nancy : à la Pépinière, le long des canaux, le long des casernes et dans certaines maisons closes. C’est ce système-là qui m’a intéressé aussi.

    Peut-on dire que Marthe Betenfeld, Marthe Richard, ait eu une vie fabuleuse, comme vous le titrez dans votre livre ? 

    Le fabuleux, il est dans les deux sens du terme. Le premier est populaire, il veut dire une vie extraordinaire, hors du commun et puis il y a un sens littéraire : c’est-à-dire une vie mythifiée, fabulée parce que dès  la fin de la Première Guerre mondiale, certaines personnes vont écrire sur la vie de Marthe Richard et vont évidemment romancer sa vie et elle va laisser faire. Elle-même, au fur et à mesure, entendant cela va continuer à reprendre ces exagérations en fait à son compte. Donc c’est une vie transformée, fabuleuse au deux sens du terme.

    Pouvez-vous nous parler de la présentation de vos ouvrages ?

    Ce n’est pas une biographie en fait tel qu’on l’entend. Il y a des repères chronologiques. Chaque page est numérotée d’une année. On peut lire chaque page indépendamment et en même temps, à côté de ça, il y a des pages qui sont légèrement mises en couleurs, qui vont apporter des précisions, des  points complémentaires aussi bien au niveau de l’Histoire, que de la culture, l’architecture et c’est comme ça qu’on apprend des choses sur le vote des femmes ou sur Emile Jacquemin par exemple, qui était un architecte du quartier de Boudonville. C’est richement illustré. Il y a plus de cent trente illustrations qui permettent de se replonger complétement dans les années 1900, 1920, 1930 jusqu’à la fin de sa vie en 1982, puisqu’elle est morte il y quarante ans maintenant."

    Quel sera votre prochain ouvrage ?

    "En fait, j’en ai plusieurs en vue. J’en ai un sur l’énergumène de Nancy, Elisabeth de Rainfaing, qui a vécu au 17ème siècle et qui a été exorcisée à Nancy. Elle a fondé Notre-Dame-du-Refuge, je travaille dessus actuellement. J’ai aussi un roman qui se passerait dans les années 35 à 45 et cette fois-ci autour de Chaumont, en Haute-Marne."

    Catherine Rouyer-Durand est présente sous le chapiteau du Livre sur la Place jusqu’à dimanche prochain.

    L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
    choisir une région
    Grand Est
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité