Révélations sur le système Leclerc : retour sur le suicide de Maxime Chéry, employé du magasin de Nancy

Révélations sur le système Leclerc pour obtenir des prix cassés, jeudi 14 septembre 2023 sur France 2. Un document inédit de "Complément d'enquête" avec un reportage à Vandœuvre-lès-Nancy. Il y a trois ans un employé de l’hypermarché Leclerc se donnait la mort sur son lieu de travail.

Claire Schmitt, la maman de Maxime, habite toujours dans la banlieue de Nancy à Vandoeuvre (Meurthe-et-Moselle). Comment allez-vous ? "Je suis épuisée. Mon avocate m'a dit : "j'espère que cette fois ça va aller vite", dit-elle au téléphone, jeudi 14 septembre 2023.

Une procédure de plus de trois ans. Une plainte déposée peu de temps après le suicide son fils Maxime âgé de 35 ans. Quelques jours avant son anniversaire. "Je crois que Leclerc a pris quatre avocats". Elle n'en est pas sûre. "Mais c'est vrai que ça n'avance pas. Je n'ai jamais eu de nouvelles de monsieur Leclerc. Jamais. Alors oui bien sûr on demande justice"

Révélations sur un système 

Alors quand l'équipe de l’émission Complément d'enquête, diffusée sur France 2 lui propose de venir au mois de mai dernier, elle n'hésite pas : "j'ai dit oui tout de suite". Une émission sur les "prix cassés et coups de pression : révélations sur le système Leclerc". Eugénie Yvandre et Rémi Delescluse sont journalistes à STP productions. Ils ont réalisé l'enquête : "Leclerc c'est un groupe compliqué. Il y a 544 patrons de magasins. Ils sont tous indépendants. Donc on ne pas faire une généralité d'un système".

Extrait de l'émission diffusée jeudi 14 septembre. "A Vandœuvre-lès-Nancy l'hypermarché Leclerc et un de ses cadres ont été mis en examen pour harcèlement moral et homicide involontaire suite au suicide d'un salarié". Enquête de Eugénie Yvandre et Rémi Delescluse.

durée de la vidéo : 00h01mn45s
Complément d'enquête, prix cassés et coups de pression: révélations sur le système Leclerc. Extrait à Vandœuvre-lès-Nancy. Ici, il y a trois ans un employé de l’hypermarché Leclerc se donnait la mort sur son lieu de travail. ©France télévisions

Claire Schmitt se souvient de la venue des deux journalistes. "Ils sont restés longtemps. Nous sommes même retournés devant le magasin à Vandoeuvre. Nous sommes revenus sur cette journée du 11 janvier 2020".

Ce jour-là, à cinq heures du matin, Maxime se donnait la mort avec une arme à feu sur son lieu de travail. "Mon fils était chargé du rayon liquide qui marchait très bien, le chiffre d'affaires avait même gagné 20% grâce à lui en quelques années". 

Michel-Edouard Leclerc, ne sera pas assis dans le fauteuil rouge en face du présentateur, Tristan Waleckx. "Le mouvement Leclerc a refusé toutes nos demandes d'interviews". 

Emission diffusée ce soir, jeudi 14 septembre, à partir de 23 heures, sur France 2



L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité