Verdun : nouvelle découverte d'ossements d'un soldat allemand de la 1ère guerre mondiale

Le Dr Bruno Fremont, médecin légiste, examine les ossements d'un soldat allemand / © France 3 Lorraine
Le Dr Bruno Fremont, médecin légiste, examine les ossements d'un soldat allemand / © France 3 Lorraine

C'est un rituel : régulièrement, le Dr Bruno Fremont se retrouve à exercer ses compétences de médecin légiste sur des corps centenaires, victimes des combats de la bataille de Verdun. C'était le cas une nouvelle fois la semaine dernière après la découverte d'ossements d'un soldat allemand.

Par Bruno Demange

Ce médecin légiste de Verdun, qui exerce depuis de nombreuses années sur le secteur, a désormains une grande habitude de ce travail d'identification. A la différence d'autres spécialistes de médecine légale, le dr bruno Fremont est aussi amené à examiner ces victimes bien particulières que sont celles tombées au combat voici plus d'un siècle.

La semaine dernière encore, une découverte d'ossements redéclencha le processus. Dans un massif forestier proche du fort de Vaux, une équipe de l'Office National des Forêts tomba sur près de 160 fragments d'ossements. Très rapidement appelés, l'équipe de gendarmerie et le médecin légiste se mirent au travail.
Pour l'une, il s'agit nottament de s'assurer qu'il ne s'agit pas d'une victime d'un acte criminel. Pour le médecin légiste aussi, pouvoir participer à la levée de corps sur place est essentiel pour reccueillir un maximum d'informations. 

L'âge de la victime est recherché par certaines parties telles que les dents ou la clavicule : en l'espèce, ce soldat avait mons de 21 ans.
D'autres détails proches des ossements eux mêmes, telles que les pièces de munitions ou les boutons de manchette, permettent en l'espèce d'authentifier le soldat, qui appartenait à l'armée allemande.

Voyez la vidéo de notre reportage sur place... 
Analyse d'ossements à Verdun
Le Dr Bruno Fremont, médecin légiste, examine les ossements d'un soldat allemand trouvé près du fort de Vaux - France 3 Lorraine



C'est loin d'être terminé !

Alors qu'un siècle est désormais passé depuis la bataille de Verdun, on pourrait penser que ces découvertes d'ossements vont commencer à se raréfier. Il n'en n'est rien !! Il est bien possible que plus de 80.000 soldats se trouvent encore sur tout le secteur du champ de la bataille de Verdun. Des épisodes tels que celui-ci sont donc amenés à se reproduire encore longtemps.

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne