Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Henri Leclaire ne comparaîtra pas devant les Assises

© FRED MARVAUX / AFP
© FRED MARVAUX / AFP

Saisie en appel, la chambre d'instruction a renoncé à renvoyer devant les Assises Henri Leclaire, dont le nom n'a cessé de refaire surface dans le dossier du meurtre de deux petits garçons en 1986 à Montigny-lès-Metz. "La fin d'un long calvaire", a commenté son avocat, Maître Thomas Hellenbrand.

Par Didier Vincenot avec AFP

Henri Leclaire n'est finalement pas renvoyé devant la cour d'assises de Moselle dans l'affaire du double meurtre de Montigny-lès-Metz, où le tueur en série Francis Heaulme se retrouvera donc seul dans le box des accusés, ont annoncé jeudi 7 juillet 2016 plusieurs avocats.

Henri Leclaire arrive au palais de Justice de Metz, le 5 août 2014, pour témoigner au procès de Francis Heaulme, accusé du double meurtre de Montigny-lès-Metz. / © AFP PHOTO / FRED MARVAUX
Henri Leclaire arrive au palais de Justice de Metz, le 5 août 2014, pour témoigner au procès de Francis Heaulme, accusé du double meurtre de Montigny-lès-Metz. / © AFP PHOTO / FRED MARVAUX

Saisie en appel, la chambre d'instruction a renoncé à renvoyer devant les assises l'ex-manutentionnaire de 67 ans, dont le nom n'a cessé de refaire surface dans le dossier du meurtre de deux petits garçons en 1986 à Montigny-lès-Metz. C'est "la fin d'un long calvaire", a commenté son avocat, Maître Thomas Hellenbrand.

La réaction de maître Hellenbrand lors de la décision de renvoi aux Assises 

Renvoi aux Assises d'Henri Leclaire : réaction de Me Thomas Hellenbrand, son avocat

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus