• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La Maxe : La centrale électrique EDF ferme après 44 ans d'activité

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

Une page de l’histoire industrielle lorraine se tourne jeudi 9 avril avec l’arrêt de la tranche 2 de la centrale thermique de La Maxe. Un arrêt programmé de longue date par EDF dans le cadre du programme de modernisation du parc thermique en France.

Par par Elina Weil

44 ans d'activité


A partir de ce jeudi 9 avril midi, l’électricité ne sera plus produite sur le site de La Maxe, qui ferme après quarante-quatre ans d'activité.

Après avoir fermé mercredi 1er avril la tranche 1 - l'une des deux unités de production au charbon de la centrale EDF lorraine -, la seconde et dernière unité est arrêtée définitivement ce jeudi 9 avril.

L’arrêt de ces deux unités de production d’électricité au charbon s’inscrit dans la stratégie industrielle mise en place par EDF et visant à moderniser le parc thermique français, qui doit répondre et s’adapter aux nouvelles législations environnementales. Ces nouvelles normes entreront en vigueur le 1er janvier 2016.

Mise à l'arrêt des anciens sites, rénovation des nouveaux


EDF a entrepris une vaste modernisation du parc électrique en France, qui se traduit par la mise à l’arrêt des centrales les plus anciennes - dix unités de production au total ces dernières années - dont La Maxe. Le programme comprend aussi la rénovation approfondie des centrales les plus puissantes et les plus récentes – au Havre et à Cordemais – et la mise en service de nouveaux outils fonctionnant au gaz

Une fois arrêtée, dès septembre, la centrale de La Maxe sera transférée au centre de post-exploitation d’EDF, qui entamera la déconstruction des installations et en supervisera les principales étapes de sécurisation. La durée de la déconstruction devrait s’étendre sur dix ans.

UEM prend le relais


Des travaux pour acheminer l’électricité à partir de cette semaine sont en cours, pour pallier l’activité de la centrale une fois arrêtée. C’est désormais UEM, la société de production d’électricité de Metz, qui alimentera le site.

La centrale compte 110 salariés, très émus par la fermeture du site, et qui resteront jusqu'à cet été le nettoyer. " Je crois que j’ai passé plus de Noël et de Nouvel ans dans la centrale que dans ma famille ", indiquait Bernard Dandola, le chef d’exploitation. La majorité des salariés ont choisi leurs nouveaux postes, une vingtaine d'entre eux partiront à la retraite. Cattenom accueillera la majorité des effectifs.

80 millions de mégawatts / heure produits depuis 1971


En 44 ans, la centrale de La Maxe aura produit 80 millions de mégawatts / heure. Ce jeudi midi, les brûleurs seront éteints et la centrale coupée du réseau.

La Maxe : la centrale électrique EDF ferme après 44 ans d'activité.
France 3 Lorraine


 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus