Action médiatique et symbolique des avocats de Metz

Dans les rues de Metz / © Emmanuel André
Dans les rues de Metz / © Emmanuel André

Les robes noires de Metz se sont rendues ce mercredi 8 janvier 2020 en matinée à la permanence des députés LREM Belkhir Belhaddad et Richard Lioger pour manifester leur colère contre la réforme des retraites. Ils y ont accroché une robe d'avocat avec une mention écrite "- 35% soldes avant décés".

Par Franck Gaillet

Une quarantaine d'avocats a battu le pavé dans les rues de Metz ce mercredi 8 janvier 2020 pour manifester sa colère contre la réforme des retraites et surtout pour mener une action médiatique et symbolique auprès des députés LREM Belkhir Belhaddad et Richard Lioger.

Les deux parlementaires retenus à Paris n'ont pas entendu les doléances des avocats mais ces derniers leur ont laissé un message suffisamment fort et clair; ils ont accroché sur la porte des permanences une robe noire avec une mention écrite " - 35% soldes avant décés ".

Ils protestaient ainsi contre une réforme qui prévoierait de doubler le montant de leurs cotisations pour une baisse de 35% du montant de leur retraite de base. 
Les robes noires dans les rues de Metz / © Fabrice Rosaci
Les robes noires dans les rues de Metz / © Fabrice Rosaci
 

Une profession en danger

Emmenés par le bâtonnier de Metz Laurent Zachayus, les avocats de Metz ont affirmé qu'ils ce cèderaient pas devant une réforme qui va impacter, selon eux, les jeunes professionnels et les petits cabinets avec le risque pour certains d'entre eux d'être obligés de mettre la clé sous la porte.

Les avocats en grève depuis le lundi 6 janvier et jusqu'au 13 janvier inclus estiment que le service public de la justice est remis en question avec cette réforme.

Un régime autonome

Les avocats défendent leur régime autonome et solidaire qu'ils ne considèrent pas comme un régime spécial; un régime autonome qui ne coûte rien à l'état et qui verse près de 100 millions d'euros chaque année pour la solidarité nationale.

"Avec notre régime, on a un minimum retraite de 1 450 euros nets par mois. Avec le nouveau régime universel du gouvernement, ce serait seulement 1 000 euros "

Les avocats présents dans le cortège. 


Les avocats messins participeront le jeudi 9 janvier à la manifestation intersyndicale place Mazelle à 14h. Toutes les activités judiciaires sont gelées jusqu'à la fin de la semaine. Un blocage total des tribunaux est envisagé la semaine prochaine si les avocats n'obtiennent pas gain de cause.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus