Amnéville : quels sont les animaux du zoo les plus sensibles aux fortes chaleurs ?

Publié le
Écrit par Thierry Pernin .

Dès la première vague de canicule enregistrée par la station Météo France de Malancourt-la-Montagne en Moselle, 39°C le 18 juin 2022, tous les moyens ont été mis en œuvre au parc zoologique d’Amnéville pour aider les animaux les plus sensibles à supporter les fortes chaleurs.

39°C le 18 juin, 36,7°C le 19 juillet et 36,8 le 4 août, la Moselle aura subi cet été trois périodes de canicule difficilement supportables pour les humains. Les animaux du zoo d’Amnéville n’ont pas été épargnés, mais les soigneurs avaient tout prévu pour soulager les espèces qui ne supportent pas ces températures. La panthère des neiges en fait partie.

"C’est un animal chez qui on a installé tout ce qu’il faut pour qu’elle ne puisse pas souffrir de la chaleur. C’est-à-dire qu’en fait elle a des brumisateurs dans l’enclos qu’on enclenche à partir d’une certaine température, qu’on laisse tourner plus ou moins longtemps et on arrive à gagner jusqu'à dix degrés", explique Joanna Salé, responsable du secteur Félins. "A partir de 27 degrés on va lui mettre le brumisateur, mais souvent quand il fait vraiment très chaud on lui permet de rentrer à l’intérieur de son bâtiment parce qu’il y fait plus frais. La plupart du temps elle choisit de ne pas y aller. Elle préfère rester dehors. Ce sont des précautions qu’on a prises pour lui permettre d’avoir le choix."

Quand les températures sont très élevées, comme nos chiens et nos chats, certains animaux du zoo peuvent avoir un coup de chaud. Ils vont haleter, avoir du mal à respirer. Précisons que quasiment tous ces animaux sont nés en Europe.

"Ils ont l’habitude des températures de chez nous. Ils sont habitués aux canicules, mais on a mis en place pour certains d’entre eux, plus sensibles, les ours polaires par exemple, des bâtiments climatisés", ajoute Joanna Salé. "Il fait dix-huit degrés à l’intérieur en  temps de grosse chaleur. Ils ont la clim tout l’été. Deux bassins pour se rafraîchir, mais encore une fois ce sont des animaux qui ont le choix et la plupart du temps, pendant la canicule, ils ne sont pas allés se mettre au frais, ils sont restés dehors."

Le Zoo d’Amnéville permet aux animaux d’avoir le choix, d’être au plus frais possible, mais ce sont eux qui décident.

"On a un zoo avec une nature luxuriante qui s’entretient également avec de l’arrosage et on a mis différents dispositifs en place pour au maximum avoir de la récupération d’eau et l’optimiser", conclut la directrice commerciale, Aurélie Duquesnay. "On va aussi planter des arbres pour étendre les zones ombragées et rafraichir le parc au moindre coût".

En plus de ces nouvelles zones ombragées, les dispositifs qui ont été mis en place cette année seront reconduits à l’avenir en cas de fortes chaleurs.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité