“Femmes voilées et sorcières d'Halloween” beaucoup de bruit après les propos de Jean-Louis Masson sénateur de Moselle

Jean-Louis Masson sénateur de Moselle déclenche une polémique au sénat mardi 29 octobre. Il fustige le port du voile islamique porté par les encadrants des sorties scolaire. / © Thomas Padilla - Maxppp
Jean-Louis Masson sénateur de Moselle déclenche une polémique au sénat mardi 29 octobre. Il fustige le port du voile islamique porté par les encadrants des sorties scolaire. / © Thomas Padilla - Maxppp

 Le sénateur de Moselle Jean-Louis Masson a fait mardi 29 octobre une intervention très controversée lors d'une séance au Sénat. Au cours du débat portant sur les sorties scolaires, il a fustigé le voile islamique et comparé les femmes musulmanes voilées aux "sorcières d'Halloween".

Par Bruno Courtaux

Jean-Louis Masson, sénateur de Moselle (sans étiquette), s'est emporté mardi 29 octobre lors du débat au sénat portant sur la proposition de loi visant à interdire le port de signes religieux pour les parents accompagnant des sorties scolaires.


Lors de son intervention il a comparé les femmes musulmanes voilées aux "sorcières d'Halloween". Pour lui "le port du voile est synonyme de prosélytisme et de communautarisme, risquant de polluer les plus jeunes."

 Un message de haine pour le député de Moselle Ludovic Mendès LREM : 


Un message clair adressé à la communauté musulmane : "s'ils ne sont pas contents, qu'ils retournent d'où ils viennent"

Cette affaire fait suite à la polémique lancée début octobre par un élu du Rassemblement national, Julien Odoul, qui avait pris à partie une maman lors d'une visite scolaire au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.

Des propos qui font réagir la classe politique

Pour François Grosdidier, Sénateur de Moselle, la réaction de Jean-Louis Masson n'est pas une surprise : "Il est comme ça depuis toujours ! Violent, raciste, cherchant à attiser les haines. Cela est déplorable et triste pour l'image de la Moselle et du Sénat."

Laurent Hénard, maire de Nancy(Mouvement Radical) :
"Je ne souhaite pas réagir à ces propos polémiques, je me suis déjà exprimé sur le sujet du voile islamique."
 

La réaction de Danièle Noel (Modem 54): 

 Pour le député socialiste Dominique Potier :
"Jean-Louis Masson a franchi une ligne rouge. Être élu de la République nous oblige à être attentifs à une certaine décence commune. Au delà de nos visions respectives de la laïcité, les mots ont un sens : ils sont les gardiens de ce que nous appelons une civilisation ou ils préparent par leur violence à la barbarie. Par ses propos Jean-Louis Masson  fait honte à notre République."


Message de Chaynesse Khirouni ex-députée socialiste
"L’intervention outrancière  et pathétique du sénateur Jean-Louis Masson, s’inscrit dans un climat de confusion totale et de débats caricaturaux concernant les musulmans et  la pratique de l’Islam en France. Soutenir une loi interdisant les mères de famille portant le voile d’accompagner les enfants lors de sorties scolaires ne répond en rien à la montée de l’extrémisme et de l’islamisme. Au contraire, cela ne fera que renforcer le repli communautaire et fragiliser notre cohésion."

 

Sur le même sujet

Les + Lus