• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Metz : cuisiner du cannabis ?

Les boutiques qui vendaient du cannabis sont contraintes de fermer, une à une en Lorraine. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Les boutiques qui vendaient du cannabis sont contraintes de fermer, une à une en Lorraine. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine

Une épicerie et un restaurant qui propose du cannabidiol (CBD), autrement appelé chanvre, vient d’ouvrir ses portes à Metz. Grâce à un procédé minutieux, les effets psychotropes du cannabis ne se font pas ressentir. Le "cannabis" utilisé est 100% légal.

Par Pierre Thillot

Le cannabis a une mauvaise image dans la société. D’ailleurs, Sabrina Forster, responsable de "La cuisine du Loft" ne veut pas parler de cannabis, mais plutôt de cannabidiol (CBD).

Elle souhaite "faire évoluer les mentalités". Ici, on ne fume pas l’herbe, on la mange.

Avec deux associés, elle vient d’ouvrir à Metz, place des Charrons, une épicerie consacrée à ce produit en vogue depuis quelque temps : le CBD. Un dérivé du cannabis totalement légal.

"Il faut que le THC (NDLR : l’une des molécules les plus abondantes dans le cannabis) soit inférieur à 0,2% si on souhaite vendre notre cannabidiol" explique Sabrina.
 
Pour faire simple, le CBD va agir sur votre physique, vous relaxer. Le THC quant à lui, s’installe dans votre mental et vous fait voir des choses bizarres.

Pour l’instant, seule l’épicerie est ouverte. Le restaurant devrait voir le jour dans peu de temps.

Au comptoir, vous pouvez acheter des gâteaux, des infusions, des smoothies, mais aussi… de l’huile d’olive au CBD.

De l'huile d'olive au CBD est en vente à l'épicerie du "Loft" / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
De l'huile d'olive au CBD est en vente à l'épicerie du "Loft" / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine


Durant notre visite, nous avons pu goûter un smoothie appelé "Lady Marianne", à base de jus d’orange, de fraises, de framboises, de menthe et de CBD.

Pour cela, Sabrina est allée chercher dans un bocal une fleur de cannabis. Une forte odeur d'herbe a rempli la pièce.

D’après la gérante : "ça devrait vous détendre. Pour ma part j’en bois les matins, on a l’impression d’être dans un bain chaud."

En bouche, le goût du CBD n’est pas omniprésent, il se marie parfaitement avec les autres aliments.

Un smoothie au CBD, ça vous tente? / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Un smoothie au CBD, ça vous tente? / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine

 

Mettre du beurre… dans le cannabis

Sabrina confectionne également avec un autre cuisinier des gâteaux.

"Je vais faire du beurre de Marrakech. La préparation dure quatre heures, il ne faut pas se tromper, sinon c’est fichu" annonce-t-elle.

Sur le plan de travail est disposé un gros sachet rempli d’herbe verte. De la "trash" ou de la "trim". En réalité, il s’agit de résidu de fleurs de CBD.

La préparation est compliquée. "C’est de la chimie" explique William, l’un des associés de Sabrina. La température doit être contrôlée. Le temps d'ébullition également.  

Les cuisiniers du restaurant préparent du beurre de Marrakech, aromatisé au CBD. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine
Les cuisiniers du restaurant préparent du beurre de Marrakech, aromatisé au CBD. / © Pierre Thillot. France 3 Lorraine

Le beurre de Marrakech est l’ingrédient principal des recettes de Sabrina.

Les propriétaires du restaurant et de l'épicerie se procurent le CBD en Suisse, à Genève ou à Lausanne. 

Le comptoir du magasin est ouvert de 11h à 22h. Le restaurant quant à lui, devrait accueillir les premiers clients prochainement. 


Reportage de R.Elkaim, F.Madiai et T.Maginot


Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus